Prime coup de pouce pour l'achat d'une chaudière à plaquettes

Par L’équipe de rédaction

Vous disposez d'un chauffage ancien que vous trouvez peu performant ou votre chaudière actuelle donne des signes de vieillesse ? La prime « coup de pouce chauffage » mise en place par l'Etat en partenariat avec les principaux fournisseurs d'énergie signataire de sa charte est l'occasion ou jamais de franchir le pas et de choisir un équipement de chauffage neuf. Dans le contexte de la transition énergétique, qui donne la priorité aux énergies renouvelables, pourquoi ne pas choisir le bois ? La chaudière à plaquettes, en particulier, remplit parfaitement les conditions techniques pour vous faire bénéficier d'avantages financiers intéressants.

Je calcule mes aides

Demande gratuite et immédiate

Qu’est-ce que la Prime coup de pouce ?

Le gouvernement s’est donné comme objectif le remplacement à brève échéance, et plus précisément d'ici 2020, des anciennes chaudières au fioul qui équipent encore nombre de logements en France. Pour parvenir à ce résultat et permettre aux Français de faire installer des chauffages performants, à énergie renouvelable, l'Etat a revu les règles du crédit d'impôt sur la transition énergétique, mais il a aussi signé un ensemble de chartes énergétiques avec des entreprises partenaires, principalement des fournisseurs d'énergie. Ces entreprises se sont engagées à verser une prime dite 'coup de pouce' en plus du crédit d'impôt, à l'issue des travaux, sur facture. La prime coup de pouce énergie comprend deux volets : un volet isolation thermique et un volet chauffage.

Bien comprendre la prime 'coup de pouce chauffage'

Nouveauté importante : la prime coup de pouce, qu'elle porte sur l'isolation thermique ou sur le remplacement d'un chauffage devenu obsolète, est accessible à tous les Français, sans condition de revenus. Pour autant, le revenu fiscal de référence du foyer sert à en calculer le montant, la prime étant plus importante pour les ménages modestes. Parmi les systèmes de chauffage particulièrement visés figurent les chaudières au fioul, souvent anciennes, peu performantes et surtout polluantes. Il est également possible de bénéficier de la prime 'coup de pouce chauffage' quand on décide de remplacer une chaudière au gaz ancienne (le logement doit être achevé depuis plus de deux ans), y compris les chaudières gaz basse température. La prime 'coup de pouce chauffage' s'applique à l'installation de chaudières biomasse, de chaudière au gaz à condensation, de pompes à chaleur air-eau ou eau-eau ou encore de systèmes solaires.

Prime coup de pouce chauffage et installation d'une chaudière à plaquettes

Vous envisagez de remplacer votre ancien chauffage, désormais obsolète, par une chaudière à plaquettes et vous souhaitez bénéficier de la prime coup de pouce 'chauffage'. C'est parfaitement possible, en respectant un certain nombre de contraintes. Avant de vous lancer, vous devez demander des devis pour la dépose de votre chaudière actuelle et l'installation de la nouvelle. Vous pourrez alors vous adresser à l'un des signataires de la charte énergie et remplir un dossier.

 

On vous précisera en retour le montant de la prime à laquelle vous pouvez prétendre, sachant que ce montant vient s'ajouter au crédit d'impôt de 30% sur les équipements et l'installation. Dans les deux cas, à savoir pour le CITE et la prime coup de pouce, vous devez avoir recours aux prestations d'un artisan certifié RGE. Celui-ci précisera sur sa facture la nature de l'équipement déposé et vous pourrez demander le versement de la prime à l'issue des travaux. Attention : pour une chaudière à plaquettes, des contraintes techniques doivent être respectées. Ainsi, votre nouvelle chaudière doit disposer du label Flamme Verte ou à défaut de label, respecter la norme NF EN303.5, en ce qui concerne les émissions et la performance énergétique.

Pourquoi opter pour une chaudière à plaquettes ?

Pour qui veut profiter de la prime coup de pouce chauffage et du crédit d'impôt CITE de 30%, le choix d'une chaudière à plaquettes est une bonne solution. Ce type de chaudière à bois est à la fois écologique et économique. En effet, on utilise des chutes de bois, c'est-à-dire un combustible qui aurait été jeté, puisque ce bois est dit 'non valorisable'. Il peut s'agir par exemple de branches, mais aussi de chutes à la découpe. Ces déchets de la filière bois sont broyés et transformés en plaquettes pour être plus faciles à transporter et à utiliser. Ils ont alors le format idéal pour être brûlés dans votre chaudière. En raison de la compression, le rendement énergétique est très bon, plus de 90% pour les chaudières les plus performantes. On voit donc que la chaudière à plaquettes remplit pleinement les exigences techniques de la transition écologique. Comme on le constate, elle brûle du combustible renouvelable.

Je calcule mes aides

Demande gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction