Prime coup de pouce pour le remplacement d'une chaudière fioul par un chauffage écologique

Par L’équipe de rédaction

D’après les statistiques, encore 20 % des ménages français se chauffent au fioul. Devant cette réalité, le gouvernement a annoncé vouloir éradiquer les chaudières utilisant cette source d’énergie d’ici 10 ans. La chaudière à fioul est en effet si polluante et si peu économique, que la garder serait aberrant pour les ménages qui l’utilisent encore. Début 2019, le gouvernement a annoncé que la Prime coup de pouce chaudière allait être accordée à toute personne qui en fera la demande, à condition d’opter pour un appareil écologique éligible. La somme qui lui sera attribuée sera en outre déterminée en fonction de ses revenus. Cette aide sera effective jusqu’au 31 décembre 2020. Il sera avantageux pour les personnes intéressées d’en profiter dès maintenant pour réaliser déjà des économies sur leur facture de chauffage et aussi pour réduire leur empreinte écologique.

Je calcule mes aides

Demande gratuite et immédiate

👉 La chaudière gaz à condensation se démarque par son fonctionnement et ses excellentes performances. Jamy vous l'explique en vidéo.

 

 

Je remplace mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

Présentation de la Prime coup de pouce : comment fonctionne-t-elle ? Quels sont les critères d'éligibilité ?

La Prime coup de pouce a pour objectif d’encourager les Français à délaisser leur chaudière au fioul au profit d’un mode de chauffage plus performant et vert. Cette aide, dont le coup d’envoi date de février 2017, était allouée aux ménages aux revenus les plus précaires. Depuis janvier 2019, elle est accessible à tout le monde. Néanmoins son montant est plus conséquent pour les personnes dont les ressources sont considérées comme modestes.

 

Le fonctionnement de la prime coup de pouce économie d’énergie (aussi appelée prime à la conversion) cette aide est simple. Elle est financée par des Certificats d’économies d’énergie auxquels adhèrent les vendeurs d’énergie qui veulent sensibiliser les foyers sur les économies énergétiques qu’ils doivent ou peuvent réaliser. En contrepartie, le gouvernement réduit les impôts qu’ils devront payer.

 

Tout particulier qui voudra obtenir une prime devra en faire la demande auprès d’une entreprise signataire de la charte "Coup de pouce chauffage", et qui propose une offre pour l’achat de la chaudière qui l’intéresse. La compagnie lui donnera son accord et il pourra ensuite signer un devis élaboré par un professionnel RGE (Reconnu garant de l’environnement). Ce dernier réalisera les travaux et lui remettra une facture comportant les détails sur l’appareil retiré et qui mentionnera clairement qu’il fonctionnait au fioul. Il y inscrira aussi les informations sur le nouvel équipement mis en place ainsi que sa performance.

Présentation de la Prime coup de pouce chauffage

La Prime coup de pouce chauffage permet à ses bénéficiaires de remplacer leur chaudière fioul (et également au gaz ou charbon) par un équipement utilisant une énergie moins polluante, peu chère, voire gratuite et performante. Son octroi est systématique à toute personne qui en fait la demande, à la condition que le matériel ou la solution de remplacement choisi figure dans la liste qui suit.

 

  • Chaudière biomasse performante : montant de la prime 2 500 ou 4 000 euros
  • Pompe à chaleur eau/eau ou air/eau : montant de l’aide 2 500 ou 4 000 euros
  • Pompe à chaleur hybride : somme de la prime 2 500 ou 4 000 euros
  • Système solaire combiné : prime accordée : 2 500 ou 4 000 euros
  • Raccordement à un réseau de chaleur : montant de la prime : 450 ou 700 euros
  • Chaudière gaz très haute performance énergétique : 600 ou 1 200 euros

Pourquoi se débarrasser de sa chaudière fioul ?

Le bilan carbone d’une chaudière fioul est préoccupant dans la mesure où sa combustion produit des gaz polluants tels que le dioxyde et le monoxyde de carbone, le dioxyde de soufre et d’azote, de même que des particules fines.

 

Son confort d’utilisation peut également être altéré par une production de fumée noire, des bruits venant de l’installation ou des pannes. Les émanations de ce carburant peuvent être néfastes pour la santé, causer diverses allergies et des pathologies respiratoires.

 

Sur le plan économique, le cours du fuel n’a cessé de monter ces dernières années, plombant régulièrement le budget des ménages. Les coûts de maintenance sont de même conséquents. L’installation requiert en effet, un entretien rigoureux chaque année de même qu’un contrôle réalisé par un professionnel.

👉 Découvrez les alternatives au chauffage au fioul :

 

 

Adoptez des équipements plus performants

Quelques solutions écologiques s’offrent aux personnes qui veulent se débarrasser de leur chaudière au fioul. Parmi ces dernières, on peut citer entre autres :

 

  • La chaudière à granulés : les pellets, qui sont fabriqués à partir des sous-produits du bois, sont abondants et abordables. Par ailleurs, les modèles les plus performants ont un rendement qui avoisine les 95 %, vous garantissant un confort d’utilisation maximal. Enfin, sachez qu’adopter une chaudière à granulés vous permettra de réduire votre facture de chauffage de 30 % !

 

  • La pompe à chaleur hybride : cet équipement est constitué d’une pompe à chaleur air eau associée à une chaudière à condensation. Son utilisation est économique dans la mesure où la PAC produit de la chaleur jusqu’à ce que les conditions météorologiques ne lui permettent plus de fournir les calories suffisantes. La chaudière prend automatiquement la relève pour conserver le niveau de confort dans vos pièces.

 

  • Le poêle à bûches : les combustibles sont issus de forêts gérées durablement, ce qui vous garantit une utilisation entièrement respectueuse de l’environnement. Le prix du bois est en outre beaucoup plus abordable que le fioul et son approvisionnement plus aisé. Enfin, le rendement d'un poêle à bûches est de l’ordre de 85 %.
Je calcule mes aides

Demande gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction