Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Accueil » Eco Travaux » Aides Et Subventions » ANAH » Habiter Mieux Agilite

Tout savoir sur le programme Habiter Mieux Agilité de l’ANAH

La facture de chauffage représente en moyenne 70 % des dépenses énergétiques annuelles. Dans ce contexte, il semble indispensable de faire remplacer une chaudière vétuste ou de rénover un système de chauffage d’ancienne génération. Or, cela s’avère être réellement efficace uniquement dans un logement bien isolé, les déperditions de chaleur par les murs s’élevant à 25 % et grimpant jusqu’à 30 % au niveau de la toiture ! C’est pour cette raison que l’Agence Nationale de l’Habitat, plus communément appelée ANAH, a mis en place en 2010 un programme Habiter Mieux pour rendre les travaux de rénovation énergétique accessibles à tous. Zoom sur sa nouvelle aide financière, Habiter Mieux Agilité.

« Habiter Mieux Agilité », de quoi s’agit-il ?

L’ANAH connaît un vif succès auprès des propriétaires aux revenus modestes, avec son programme Habiter Mieux. C’est pourquoi elle continue à le déployer en janvier 2018 en complétant son dispositif Habiter Mieux Sérénité d’une nouvelle aide gouvernementale, intitulée Habiter Mieux Agilité, et ainsi toucher un maximum de foyers. À travers ces subventions, l’objectif est de lutter radicalement contre la précarité énergétique. En général, les personnes qui souhaitent obtenir un financement pour réaliser un bouquet de travaux, tout en confiant les démarches à un spécialiste, optent pour le pack Habiter Mieux Sérénité. En revanche, le programme Habiter Mieux Agilité permet soit de répondre à une urgence comme le changement d’un mode de chauffage défectueux, soit de financer au choix l’un des trois types de travaux jugés les plus performants par l’ANAH pour améliorer les performances thermiques d’une bâtisse. Il apparaît utile de préciser que l’offre Habiter Mieux Copropriétés demeure disponible depuis 2017 pour les copropriétaires, dont le projet est d’entreprendre les travaux de rénovation énergétique éligibles au programme de l’Anah.

Quels sont les travaux éligibles ?

Le programme Habiter Mieux Agilité prend en partie en charge l’un des travaux suivants :

  • L’isolation des combles perdus ou habitables : Il s’agit de traiter le principal poste de déperdition d’énergie du logement et, à terme, de réaliser d’importantes économies sur la facture d’électricité, de gaz ou de fioul. Ceci est dû au fait que les parois d’un comble sont quasiment toutes en contact avec l’extérieur, sans parler que l’air chaud monte et sort facilement de l’habitation à ce niveau. En conséquence, leur isolation thermique garantit le maintien d’une température intérieure homogène été comme hiver.
  • L’isolation des murs extérieurs et/ou intérieurs : L’objectif sera de supprimer les ponts thermiques et ainsi de limiter les déperditions énergétiques au niveau des murs. Une fois le chantier terminé, la maison conservera efficacement la chaleur et les dépenses de chauffage s’en trouveront minimisées. La température restera homogène et parfaitement maîtrisée, pour un confort intérieur optimal.
  • Le remplacement de la chaudière ou du mode de chauffage : Plus performants et plus écologiques, les appareils de chauffage actuels consomment peu, comme l’atteste l’étiquette énergétique de classe A apposée sur la plupart des chaudières tant pour le chauffage que pour la production d’eau chaude. Au final, les risques de pollution sont réduits et les économies sur la facture d’énergie, bien réelles.

À qui s’adresse Habiter Mieux Agilité ?

Ces trois opérations de rénovation représentent un investissement particulièrement lourd. Sans un coup de pouce de la part de l’État, les foyers les plus modestes ne pourraient tout simplement pas les envisager. Précisément, l’Anah a créé le dispositif Habiter Mieux Agilité pour les propriétaires occupants qui effectuent une seule action de travaux d’économies d’énergie en urgence ou qui préfèrent entreprendre leur projet de rénovation étape par étape. Il doit s’agir d’une maison individuelle construite depuis plus de 15 ans au moment de l’octroi de l’aide financière. De plus, les revenus du ménage ne doivent pas outrepasser le plafond de ressources déterminé par l’Anah. Pour finir, le demandeur ne doit pas avoir bénéficié d’un prêt à taux zéro depuis 5 ans dans le but d’accéder à la propriété. Cependant, contrairement au pack Habiter Mieux Sérénité, cette subvention n’oblige pas à se faire accompagner par un opérateur-conseil pendant toute la durée du projet, ni à la réalisation d’un diagnostic des performances énergétiques du domicile.

Quelles sont les conditions de ressources ?

Afin de répondre à tous les besoins et définir les ménages prioritaires, l’Anah a prévu deux classifications : les foyers modestes et les foyers très modestes. Un barème national a alors été instauré et fait l’objet d’une réactualisation annuelle. Il prend en compte les revenus fiscaux de référence des ménages, le nombre de personnes vivant sous le même toit, mais aussi la situation géographique. À titre d’exemple, un couple, vivant en Île-de-France, est considéré comme très modeste si le plafond de ses revenus ne dépasse pas 30 044 euros. Dans les autres régions, celui-ci est abaissé à 21 630 euros. En revanche, ce même ménage sera évalué comme modeste dans le cas où les revenus sont inférieurs à 36 572 euros en région parisienne et à 27 729 euros en province.

Quel est le montant cette subvention ?

L’aide gouvernementale Habiter Mieux Agilité finance 50 % des travaux de rénovation énergétique hors taxe effectués par les ménages très modestes, dans la limite de 10 000 euros. Quant aux foyers modestes, la subvention atteint 35 % du coût hors taxe de leur projet, plafonnée à 7 000 euros. Dans tous les cas, elle est cumulable avec le Crédit d’Impôt de Transition énergétique et l’Éco Prêt à Taux Zéro. Bien que l’accompagnement ne soit ici pas obligatoire, il apparaît judicieux dans le sens où il offre l’assurance de mener à bien ce projet de travaux d’envergure. Un spécialiste est alors chargé de vous assister pendant toute la durée du chantier, aussi bien sur le plan technique que social et financier. Diagnostic du bâti, évaluation énergétique, sélection de plusieurs devis, démarche auprès des banques pour connaître les financements supplémentaires selon votre situation et les caractéristiques de votre bien immobilier, suivi du chantier, etc., vous ne vous occupez de rien. En outre, cette prestation complète ouvre droit à une aide forfaitaire de 150 euros.

Vers quel professionnel se tourner ?

Pour recevoir l’aide financière Habiter Mieux Agilité, vous devez impérativement confier vos travaux de rénovation à une entreprise certifiée RGE, autrement dit reconnue garant de l’environnement. Si l’Anah privilégie les artisans dotés de ce label, c’est avant tout pour leurs services irréprochables. Ces professionnels, passionnés par leur métier, se tiennent à la disposition du client pour expliquer chaque étape depuis l’élaboration des plans à l’installation des équipements, en passant par le choix des équipements. D’ailleurs, les matériaux utilisés sont durables et la main d’œuvre de grande qualité. Dans ce contexte, de telles prestations donnent une réelle valeur ajoutée au logement.