Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Accueil » Eco Travaux » Aides Et Subventions » Le Credit D Impot » Isolation Murs Interieur

Crédit d’impôt 2019 : isolation des murs par l’intérieur

L'isolation thermique est considérée comme la meilleure opération de rénovation énergétique. Elle réduit directement les besoins en énergie (chauffage ou climatisation) et améliore le confort (d'hiver comme d'été) du logement. Les professionnels la recommandent en priorité. Cependant les particuliers rechignent à la faire, notamment à cause de son prix relativement élevé. C'est pour éliminer ce frein que l'Etat a mis sur pied des aides comme le crédit d'impôt transition énergétique, une aide qui représente 30% du coût global de l'opération.

 

L'isolation des murs une opération nécessaire

Une partie de la chaleur produite dans un logement va naturellement s'échapper par les zones de contact avec l'extérieur. Ce phénomène est connu sous le terme de déperdition thermique, ou pertes de chaleur. Elle peut se faire par les murs, les combles, le sol, la toiture, les ouvertures (portes et fenêtres) ou encore lors du renouvellement de l'air intérieur. Si c'est surfaces ne sont pas bien isolées, le phénomène de déperditions thermiques sera encore plus exacerbé. Par exemple, les murs non isolés peuvent représenter jusqu'à 25% des pertes de chaleur du logement. Il est donc nécessaire de bien les isoler. Une bonne opération d'isolation des murs améliore le confort thermique et acoustique, réduit la consommation énergétique et augmente la valeur vénale du logement.

Il est possible de réaliser cette isolation selon deux méthodes différentes : la méthode par l'intérieur ou la méthode par l'extérieur.

 

Isoler ses murs par l'intérieur

En termes d'efficacité énergétique on peut dire que les deux méthodes se valent. Cependant, l'isolation thermique des murs par l'intérieur présente plusieurs autres avantages qui en font une option de choix :

  • Plus pratique : Elle est plus simple en mettre en œuvre. Elle ne nécessite pas d'échafaudage, d'autorisation de travaux et n'est pas soumise aux aléas des intempéries. En outre elle peut être réalisée par tout bricoleur averti.
  • Plus abordable : Avec un prix oscillant entre 50 euros et 80 euros le mètre carré, elle est bien plus abordable que la méthode par l'extérieur.
  • Meilleure confort : l'isolant se trouvant du côté intérieur, elle permet d'éliminer complètement l'effet de parois froides caractéristique des vieux bâtiments.

Cependant, l'isolation des murs par l'intérieur a aussi ses inconvénients :

  • Réduction de l'espace intérieur : Elle va grignoter une part non négligeable de la surface intérieure. Par exemple pour un logement de 100m2 (10m sur 10m), isolé sur 4 côtés, avec 15 cm de laine de verre, la surface perdue sera supérieure à 3m2; soit 3% de la surface totale.
  • Travaux induits : cette méthode nécessite beaucoup de travaux de finalisation. Par exemple, les peintures refaites, et les prises électriques déplacées.
  • Nuisances : pendant la durée des travaux, les occupants de la maison devront déménager, au risque de voir leur qualité de vie fortement dégradée.

 

Une opération éligible au crédit d'impôt transition énergétique

Les travaux d'économie d'énergie coûtent cher. Par exemple l'isolation de vos murs par l'intérieur vous reviendra entre 8 000 et 10 000€ pour un logement de 120m2. Un prix très élevé, qui pousse plusieurs foyers, et en particulier ceux à revenus modestes, à s'en éloigner. Pour lutter contre ce phénomène, l’État a mis en place plusieurs dispositifs d'aides destinées à alléger le coût financier de ce type d'opérations. Le crédit d'impôt transition énergétique (CITE) fait partie de ces aides et c'est l'une des plus importantes.

Le Crédit d'impôt pour la transition énergétique est une mesure encourageant les foyers à entreprendre des travaux pour améliorer la performance énergétique de leur logement.

Il est à destination de toute personne résidant fiscalement en France, qu'elle soit un propriétaire occupant, un occupant à titre gratuit ou un locataire.

Son taux est de 30% pour tous les travaux à l'exception de l'installation de parois vitrées ou d'une chaudière à condensation au fioul qui bénéficie d'un taux de 15%. Le montant maximum éligible varie en fonction de la taille du foyer, soit 8 000 euros pour une personne seule, 16 000 euros pour un couple et 400 euros par personne à charge supplémentaire.

 

Critères d'éligibilité de l'isolation des murs par l'intérieur au CITE

Le CITE est une aide fortement réglementée. Il nécessite de respecter plusieurs critères. Parmi ces derniers on peut citer :

  • Le logement où les travaux ont lieu doit exister depuis au moins deux années, être situé en France et servir de résidence principale.
  • Le professionnel que vous allez choisir pour réaliser les travaux doit être titulaire d'une mention RGE, valide au moment de la signature du devis. Il doit, en outre, vous fournir directement les isolants qu'il va utiliser et doit avoir visité, au moins une fois, votre logement avant la date de réalisation des travaux.
  • Les travaux réalisés doivent afficher une résistance thermique R ≥ 3,7 m² K/W en France métropolitaine et R ≥ 0,5 m² K/W en les DOM.

 

Plusieurs autres aides financières disponibles

Le crédit d'impôt transition énergétique n'est pas la seule aide à laquelle vous allez pouvoir prétendre pour l'isolation de vos murs par l'intérieur. En effet plusieurs autres aides sont disponibles. Parmi ces dernières on peut citer par exemple :

  • La prime énergie : cette aide relève du dispositif des certificats d'économie d'énergie. Elle est distribuée par les acteurs actifs dans le domaine de l'énergie. Elle n'est pas soumise à des conditions de ressources et peut être obtenue moins d'un mois après la finalisation des travaux.
  • Les Subventions de l'ANAH : Soumises à des conditions de ressources, cette aide est la plus importante. Par exemple pour un foyer à revenus très modeste, elle va représenter 50% du coût global de l'opération.
  • L'éco PTZ : c'est un dispositif de financement, qui permet à des foyers souhaitant réaliser un bouquet de travaux d'emprunter jusqu'à 30 000 euros sans aucun intérêt.

Il est intéressant de noter que ces aides sont cumulables et, reposant toutes sur le principe d'éco conditionnalité, elles ont les mêmes critères d'éligibilité. Ainsi si vous respectez bien toutes les démarches, vous allez pouvoir financer plus de 70% du coût de votre projet avec ces aides.