Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Accueil » Eco Travaux » Aides Et Subventions » Pour L Isolation Des Combles

Les aides pour l'isolation des combles

L’isolation des combles peut ouvrir droit à de nombreuses aides financières. Grâce au Pacte énergie, vous pouvez isoler vos combles perdus pour 1 € seulement. Si vous n’êtes pas éligible à ce dispositif, plusieurs autres aides (crédit d’impôt transition énergétique, subventions de l’ANAH, éco PTA, TVA réduite, etc.) peuvent faire considérablement baisser la facture. Certaines sont cumulables entre elles.

 

 

Le crédit d’impôt transition énergétique pour l’isolation des combles

Le CITE (Crédit d’impôt pour la transition énergétique) est réservé aux travaux dans les habitations principales, terminées depuis plus de 2 ans. Les travaux doivent être réalisés par une entreprise certifiée RGE. Celle-ci doit se déplacer sur place avant d’établir un devis. Les matériaux doivent respecter certains critères de performance énergétique, de façon à obtenir une résistance thermique égale à R 7 m². K/W pour les combles perdus et R 6m². K/W pour les combles aménagés. Le crédit d’impôt est égal à 30 % du montant des dépenses engagées, hors main d’œuvre. Le montant des dépenses est plafonné à 8 000 € pour une personne célibataire, veuve ou divorcée et à 16 000 € pour un couple. L’Etat rembourse les personnes non imposables ou dont l’impôt est inférieur au montant du crédit accordé.

Les aides de l’ANAH pour l’isolation thermique des combles

L’ANAH (Agence nationale de l’habitat) peut attribuer une subvention grâce à son programme Habiter Mieux. Le montant de l’aide attribuée peut être de 3500 € à 7500 € dans le cadre du programme Habiter Mieux Sérénité. Des aides supplémentaires sont accessibles aux personnes aux revenus les plus modestes par le biais du programme complémentaire Habiter Mieux Agilité. Certaines conditions sont à remplir, notamment être propriétaire occupant, habiter un logement âgé de plus de 15 ans et ne pas dépasser un certain plafond de ressources. L’isolation des combles doit être associée à d’autres travaux de rénovation, en priorité le remplacement du système de chauffage et l’isolation des murs. Un opérateur-conseil vous accompagne tout au long de votre projet. Le programme Habiter mieux concerne aussi les propriétaires bailleurs et les copropriétés selon des modalités différentes.

La prime énergie pour l’isolation thermique des combles

La Prime énergie est un dispositif innovant qui fonctionne à l’aide des certificats d’économie d’énergie (CEE). Pour en bénéficier, il faut s’adresser à un opérateur agréé en amont des travaux, avant d’avoir signé un devis. Le montant de la prime tient compte de plusieurs facteurs tels que la localisation du logement ou sa superficie. Un bonus est accordé aux personnes à revenus modestes. Pour une maison de 100 m², la prime peut être par exemple de 600 €, mais ce montant peut atteindre 2000 € dans certains cas. Les conditions d’attribution de la prime énergie sont similaires à celles du crédit d’impôt. Après validation de votre éligibilité, vous devrez transmettre les justificatifs demandés, notamment la facture, à l’issue de la réalisation des travaux d’isolation des combles. La prime énergie vous sera versée par virement dans les semaines suivant la réception de votre dossier complet.

La TVA réduite à 5,5%

La TVA réduite à 5,5 % peut être accordée aux travaux d’isolation des combles, comme à la plupart des travaux d’amélioration de l’efficacité énergétique de l’habitat ancien. Cet avantage fiscal concerne également les travaux induits et s’applique aux propriétaires occupants ou bailleurs, aux locataires ou occupants à titre gratuit et aux SCI. Le logement doit être achevé depuis plus de 2 ans. Les critères de performance énergétique à observer sont les mêmes que ceux du crédit d’impôt. Le taux de TVA est automatiquement appliqué par l’entreprise prestataire. Les bénéficiaires doivent remplir une attestation sur l’honneur à l’issue des travaux.

L’éco prêt à taux zéro (éco PTZ)

L’éco-PTZ (éco-prêt à taux zéro) est un dispositif bancaire qui permet d’obtenir un prêt sans intérêt. Il peut être attribué aux propriétaires occupants ou bailleurs, ainsi qu’aux SCI. Le logement doit avoir été achevé avant le 1er janvier 1990 si vous choisissez de réaliser un bouquet de travaux, ou bien avant le 1er janvier 1948, si vous préférez bénéficier de l’option « performance énergétique globale ». Dans le cadre de l’isolation des combles, l’éco-prêt peut servir à financer les matériaux et les frais de main d’œuvre. Les entreprises réalisant les travaux doivent être certifiées RGE. Les critères de performance énergétique pour l’isolation des combles sont identiques à ceux du crédit d’impôt. Le montant maximal du prêt peut varier de 10 000 € à 30 000 €.

Le pacte énergie solidarité ou isolation des combles pour 1e

Le Pacte énergie solidarité constitue bien sûr le mode de financement le plus intéressant pour l’isolation des combles puisqu’en une seule démarche, vous pouvez obtenir une facture finale de seulement 1 €. Pour bénéficier de ce dispositif, certains critères sont à respecter. Il ne concerne que les maisons individuelles non isolées ou dont l'isolation date de plus de 15 ans. Des conditions de ressources sont définies. Celles-ci varient en fonction de la localisation du logement sur Paris-Ile de France ou en province. L'un des nombreux avantages de ce dispositif est que vous n'avez pas à faire l'avance des frais. Seul le reste à charge sera à payer à l'issue des travaux.

 

Besoin d'info ?
Contactez-nous :

0 800 000 838

Du lundi au samedi de 8h à 19h
(Notre numéro vert > appel gratuit)

Pacte Energie Solidarité