Prime coup de pouce pour l’achat d’un poêle biomasse

Energivores et polluantes, les chaudières au charbon, au fioul ou à gaz autre qu’à condensation sont vouées à disparaitre au profit de systèmes écologiques de chauffage. La nouvelle prime coup de pouce chauffage décidée par le ministère de la transition écologique permet ce remplacement à moindre frais voire totalement gratuitement. Une opportunité à saisir avant le 31 décembre 2020 pour acquérir un poêle biomasse, performant, économique et très écologique.


Bénéficiez d’aides financières pour le remplacement de votre système de chauffage

Seule réponse possible au changement climatique et à la raréfaction des énergies fossiles, la transition énergétique s’impose aux industriels comme aux particuliers. Depuis 2006, le dispositif des Certificats D’Economie d’Energie permet aux premiers de participer indirectement aux efforts de réduction des émissions de CO² en finançant les éco-travaux des seconds. Concrètement, un ménage entreprenant une opération de rénovation énergétique de son logement peut déposer son dossier sur la plateforme spécialisée d’une entreprise du secteur de l’énergie. Cette dernière instruit la demande, verse la prime énergie due et reçoit en échange un Certificat d’Economie d’Energie attestant de sa contribution écologique. Un dispositif efficace qu’un arrêté publié le 10 janvier 2019 au Journal Officiel vient d’étendre et de renforcer. Désormais appelé « prime coup de pouce » celui-ci concerne tous les ménages et accorde des montants de prime nettement plus élevés.

Prime coup de pouce chauffage : jusqu’à 800 euros pour l’achat d’un poêle biomasse !

La toute nouvelle prime coup de pouce chauffage accorde jusqu’à 4000 euros aux ménages très modestes et modestes et jusqu'à 2500 euros aux autres pour remiser une chaudière au charbon, au fioul ou au gaz autre qu’à condensation. Un montant de prime modulé selon les revenus, la composition du ménage et l'intérêt écologique du système :

  • chaudière biomasse classe 5 : 4000 ou 2500 euros
  • pompe à chaleur air-air : 4000 ou 2500 euros
  • pompe à chaleur air-eau : 4000 ou 2500 euros
  • pompe à chaleur hybride : 4000 ou 2500 euros
  • système solaire combiné : 4000 ou 2500 euros
  • raccordement à un réseau de chaleur : 700 ou 450 euros
  • chaudière à gaz à condensation très haute performance : 1200 ou 600 euros
  • appareil chauffage bois très performant : 800 ou 500 euros

Avec son combustible peu cher sur le marché, le poêle biomasse est un des meilleurs choix pour remplacer votre chaudière polluante. Une opération d’autant plus intéressante que la prime coup de pouce est cumulable avec le Crédit d'Impôt pour la Transition Energétique (CITE), avec certaines aides de l'Agence Nationale de l'Habitat (ANAH) et les aides octroyées par les collectivités locales. Cette prime prend la forme d'un chèque, d'une réduction sur la facture d'acquisition du matériel neuf ou de bons d'achat pour des produits de grande consommation.


Critères techniques d'éligibilité du poêle à biomasse à la prime coup de pouce chauffage

Pour être éligible à la prime coup de pousse chauffage, votre poêle biomasse doit être de classe 5 selon NF EN 303.5. Concrètement, la facture d’acquisition de l’appareil doit mentionner ce classement qui atteste du respect des seuils d'émission de polluants et de rendement prescrits. L’installation de l’appareil doit être réalisée par un artisan Reconnu Garant de l’Environnement (certifié RGE).


Le poêle biomasse : la solution idéale en milieu agricole

La biomasse au sens énergétique est constituée par des déchets naturels combustibles. Il peut s’agir de feuilles, de paille, de coquilles, de noyaux ou même de fumier. Le poêle biomasse est ainsi très utile pour valoriser les déchets d’une exploitation agricole proche. Une énergie gratuite car induite par l’activité de cette dernière, puissante et écologique. La biomasse en se consumant ne rejette que la quantité de CO² capté durant le cycle de vie de cette dernière. Optimisé pour fonctionner avec différents combustibles issus de la biomasse, ce type de poêle initie une démarche de développement durable particulièrement intéressante. Les déchets sont désormais valorisés tandis que leur utilisateur voit sa facture énergétique et son emprunte carbone fortement diminuer.

Insuffisamment connu, le poêle biomasse n’en est pas moins un excellent système de chauffage écologique. Un appareil à envisager dans les exploitations agricoles bien sûr mais aussi dans tous les logements voisins qui pourront s’y approvisionner en combustible. Une conversion écologique de votre système de chauffage à moindre frais grâce à la prime coup de pouce pour en finir avec les énergies fossiles !