Accueil » Eco Travaux » Aides Et Subventions » Prime Conversion » Chauffage » Remplacement Vieille Chaudiere

Prime coup de pouce pour le remplacement d'une vielle chaudière par un chauffage écologique

Le premier dispositif Coup de pouce économies d'énergie s'est clôturé le 31 mars 2018. Face à son immense succès, le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire a décidé de reconduire et d'élargir cette aide financière dès le 1er avril 2018, désormais rebaptisée "Coup de pouce chauffage" et "Coup de pouce isolation", afin de permettre à un maximum de ménages modestes d'entreprendre des travaux de rénovation à prix réduit. Alors, n'attendez plus pour demander votre prime exceptionnelle et ainsi contribuer vous aussi à la préservation de l'environnement ! En plus, c'est l'assurance de réaliser de précieuses économies sur votre facture de chauffage.

Présentation de la Prime coup de pouce

L'opération Coup de pouce économie d'énergie a pour objectif d'inciter à investir dans des équipements de chauffage performants, au détriment des énergies fossiles qui émettent de grosses quantités de gaz à effet de serre, notamment du CO2. Dans ce contexte, le Gouvernement a choisi de massifier ce dispositif en mettant en place un système de bonifications pour les ménages les plus modestes en situation de précarité énergétique. Pour en bénéficier, il faut effectuer des travaux de rénovation énergétique et prendre contact avec un organisme signataire de la charte d'engagement "Coup de pouce chauffage" ou "Coup de pouce isolation". Il peut s'agir aussi bien d'un fournisseur d'énergie que d'une collectivité territoriale, qui vous versera alors la prime, celle-ci étant cumulable avec l'éco-prêt à taux zéro et le crédit d'impôt pour la transition énergétique. De ce fait, vous devez au préalable accepter l'offre avant de signer le devis des travaux, qui doivent obligatoirement être réalisés par un professionnel certifié RGE (reconnu garant de l'environnement). Cette aide financière peut être octroyée par virement bancaire, par chèque, déduite de la facture des travaux et même se présenter sous la forme de bons d'achat pour des produits de consommation courante. Elle se concentre sur les travaux les plus performants en matière d'économie d'énergie, c'est-à-dire le remplacement d'une chaudière vétuste par un équipement qui fonctionne au moyen des énergies renouvelables, et l'isolation des combles ainsi que de la toiture.

La Prime coup de pouce chauffage

Dans le souci d'accélérer toujours plus la rénovation énergétique et limiter autant que possible l'impact environnemental, le dispositif Coup de pouce économies d'énergie est renforcé pour permettre à tous, y compris les ménages percevant de faibles revenus, de remplacer leur chaudière au charbon, au fioul ou gaz par un appareil de chauffage plus performant. Une prime sera attribuée pour l'installation :

Notez que si vous avez le projet d'isoler vos combles ou un plancher bas, vous pourrez également percevoir une prime dans le cadre du dispositif "Coup de pouce isolation". Toutefois, il faut savoir que le montant de la prime dépend des ressources de votre foyer. Ouverte à partir du 1er avril 2018 jusqu'au 31 décembre 2020, l'opération Coup de pouce chauffage distingue les ménages très modestes et modestes des autres ménages aux revenus standards. En bonifiant l'aide financière aux personnes qui en ont le plus besoin, le Gouvernement espère lutter au mieux contre la précarité énergétique. Ainsi, la prime s'élève à 700 € pour les ménages aux revenus précaires qui font le raccordement à un réseau de chaleur à énergie renouvelable et 450 € pour les autres ménages. S'agissant de l'installation d'une chaudière au gaz à très haute performance énergétique, les ménages les plus modestes peuvent prétendre à une prime de 1200 € et les autres ménages, à 600 € d'aide. Cette dernière atteint 4000 € pour les ménages aux revenus précaires qui choisissent une chaudière biomasse, une pompe à chaleur air/eau ou eau/eau ou hybride, ou encore un système solaire combiné, les autres ménages bénéficiant de 2500 €. Vous envisagez de remplacer votre équipement de chauffage au charbon par un appareil de chauffage au bois muni du label Flamme verte 7* ou affichant des performances équivalentes ? Si vous percevez des revenus modestes à très modestes, la prime est de 800 €. Si vous faites partie des autres ménages dits standards, elle est alors de 500 €.

Pourquoi se débarrasser de sa vielle chaudière ?

Une chaudière qui utilise les énergies combustibles possède de nombreux inconvénients tant sur le plan écologique qu'économique, surtout si elle se montre défectueuse. En effet, un appareil qui tombe régulièrement en panne et exige d'être fréquemment réparée nécessite d'être changé par un équipement plus économe et plus sûr. Alors qu'en hiver, certaines pièces restent froides, le débit d'eau chaude sanitaire se montre très faible et la consommation énergétique ne cesse d'augmenter. Il faut ajouter à cela les émanations de dioxyde de carbone et de monoxyde de carbone, qui peuvent se propager dans tout le domicile et nuire gravement à la santé des habitants. Il va sans dire que le risque d'incendie est réel, d'autant plus si la chaudière n'est pas correctement entretenue. La dangerosité de ce type d'équipement étant proportionnelle à son ancienneté, il apparaît bien plus judicieux de se servir de la prime Coup de pouce pour acquérir une chaudière neuve. Vous éviterez dès lors toute prise de risques et gagnerez considérablement en confort thermique, sans parler de la diminution de votre facture annuelle de gaz ou d'électricité. Finalement, vous limitez par la même occasion l'impact de votre logement sur l'environnement, qui prend de la valeur en cas de location ou de revente.

Des équipements plus performants

Les systèmes pouvant remplacer une vieille chaudière ont de multiples avantages économiques et écologiques. Quel que soit le matériel sur lequel vous jetterez votre dévolu, le coût d'investissement se trouvera rapidement amorti, pour être rentabilisé en 5 ou 6 ans maximum.

Une chaudière à condensation fait office tant de chauffage que de production d'eau chaude sanitaire. Elle récupère la vapeur d'eau contenue dans la fumée créée par le gaz brûlé et l’utilise pour préchauffer l’eau en retour de circuit. Grâce à ce procédé, elle consomme jusqu'à 25 % de gaz en moins à quantité égale de chaleur produite.

Concernant le système solaire combiné, celui-ci produit votre eau chaude sanitaire tout en chauffant votre habitation au moyen d'une énergie verte, gratuite et illimitée qui n'est autre que le soleil. Quoi de plus respectueux de la Nature que de recourir à un élément qu'elle met à disposition de tous les êtres vivants sur Terre ? En se servant de cette source de chaleur pour améliorer votre confort thermique, vous contribuez à lutter contre le réchauffement climatique et baisser le montant de votre facture d'énergie.

Enfin, le poêle biomasse accumule la chaleur du feu et celle des fumées de combustion. Pour décupler son efficacité, la chaleur est stockée dans la masse des matériaux qui composent le poêle tels que la pierre, la faïence, la brique, etc. pour être restituée par rayonnement sur 24h. L'air vient alimenter les flammes afin d'atteindre rapidement 800° et brûler les gaz polluants générés par la combustion du bois. C'est ce qu'on appelle la double combustion. Quoi de plus écologique et économique ?

Besoin d'info ?
Contactez-nous :

0 800 000 838

Du lundi au samedi de 8h à 19h
(Notre numéro vert > appel gratuit)

Pacte Energie Solidarité