Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
  1. Accueil
  2. »
  3. Eco travaux
  4. »
  5. Chauffage
  6. »
  7. Radiateur electrique

Tout savoir sur les radiateurs électriques

Publié le 26 Février 2020 à 10h02

Les radiateurs électriques sont faciles à installer et relativement peu coûteux. Les modèles récents sont souvent dotés de fonctions intelligentes qui les rendent plus économiques à l’usage. L’important est de choisir un modèle qui corresponde à vos besoins et vous permette de bien maîtriser votre consommation d’électricité.

Radiateurs électriques : simplicité et performance


Les radiateurs électriques fonctionnent tous sur le même principe. Le courant électrique sert à chauffer une résistance à l’intérieur de l’appareil. Les principales différences résident dans la manière de diffuser la chaleur dans la pièce.


Il existe 3 types principaux de radiateurs électriques :

  • le convecteur classique ;
  • le radiateur à inertie ;
  • le panneau rayonnant.


Le convecteur classique est le type de radiateur le plus ancien. Même si les modèles récents sont plus performants, ce type de chauffage reste énergivore et peu agréable. La production de chaleur dessèche l’air ambiant et manque d’homogénéité.
Les radiateurs à inertie offrent un confort optimal pour une consommation d'énergie réduite. Deux options sont possibles : inertie fluide ou sèche. Dans les deux cas, le radiateur conserve la chaleur longtemps et la restitue progressivement. Ce mode de chauffage est très agréable car la chaleur est douce et homogène. Le radiateur à inertie convient bien aux pièces à vivre qui requièrent un chauffage confortable et constant. Le radiateur à accumulation fonctionne sur le même principe. Il stocke la chaleur pendant les heures creuses et la diffuse durant les heures à plein tarif, ce qui peut faire sensiblement baisser les factures d’électricité.
Le panneau rayonnant se caractérise par une montée en température très rapide. Il convient bien aux petites pièces qui n’ont pas besoin d’être chauffées en permanence.

 

Avantages et inconvénients des radiateurs électriques

Les radiateurs électriques restent très largement employés, notamment dans les logements de faible superficie, car leurs avantages sont nombreux :

  • faciles à installer et à utiliser ;
  • fonctions de programmation intelligentes ;
  • montée en chaleur rapide ;
  • consommation électrique réduite pour les modèles à inertie.


Le principal inconvénient du radiateur électrique est que les coûts de l’électricité sont en constante augmentation. L’autre inconvénient majeur est que les radiateurs électriques ne sont pas éligibles à la plupart des aides à la rénovation énergétique comme le crédit d’impôt ou Ma Prime Rénov'.
L'électricité est majoritairement produite à partir de combustibles non renouvelables, comme l'uranium. Les personnes qui souhaitent recourir à une énergie plus écologique peuvent se tourner vers les contrats de type “électricité verte”.

 

Les prix et aides 2020 pour les radiateurs électriques

Le prix des radiateurs varie considérablement en fonction de leur type, de leur puissance, de leur qualité de fabrication et de leurs performances. Un panneau rayonnant premier prix coûte 40 €. À l'opposé, un radiateur électrique à double système chauffant peut atteindre 1600 €.
Les radiateurs électriques ne sont pas éligibles à toutes les aides financières à la rénovation énergétique, mais il est néanmoins possible de bénéficier de la prime "Coup de pouce chauffage radiateurs" dans certains cas. Cette prime peut dépasser 100 € par radiateur en fonction de vos revenus. Certains critères concernent l'ancien radiateur à remplacer :

  • marquage CE ;
  • mention NF Electricité Performance catégorie A, B ou catégorie 1* ;
  • régulation électromécanique et à sortie d’air.


Le nouveau radiateur doit au minimum posséder la mention NF Electricité Performance catégorie 3*. Les radiateurs labellisés NF Electricité Performance catégorie 3* œil sont éligibles aux certificats d'économies d'énergie, notamment par le biais de la prime Effy.
Il est également possible d’obtenir un financement via le crédit d'impôt pour des dépenses annexes liées aux économies d'énergie :

  • système de régulation central ou individuel ;
  • système de limitation de la puissance du chauffage électrique en fonction de la température extérieure ;
  • système de gestion d'énergie ou de délestage de puissance.

Dans tous les cas, l'installation doit être réalisée par un professionnel certifié RGE (Reconnu garant de l'environnement).

 

Quelques astuces pour bien choisir des radiateurs électriques

Le nombre et la puissance des radiateurs se calculent en fonction de la répartition des pièces et de leur superficie. La moyenne est de 100 Watts par mètre carré mais il ne s’agit pas d’une règle absolue.
Les radiateurs électriques connectés à détecteur de présence ajustent votre consommation au plus près de vos besoins.
L’installation des radiateurs électriques est relativement simple. Il est néanmoins important de les localiser de manière judicieuse dans la pièce pour obtenir des performances optimales.
Les conseils d’un chauffagiste professionnel peuvent s’avérer précieux pour apprendre à paramétrer un programmateur ou définir des scénarios d’utilisation adaptés à votre mode de vie.
N'hésitez pas à entreprendre des travaux d'isolation avant de remplacer vos anciens radiateurs électriques. De nombreuses aides sont possibles.

Besoin d'info ?
Contactez-nous :

0 800 000 838

Du lundi au samedi de 8h à 19h
(Notre numéro vert > appel gratuit)

Pacte Energie Solidarité