Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
  1. Accueil
  2. »
  3. Eco travaux
  4. »
  5. Chauffage
  6. »
  7. Systeme aerothermique

Qu’est-ce que le chauffage par aérothermie ?

Publié le 17 Septembre 2019 à 09h09

Le principe du chauffage aérothermique consiste à profiter des calories contenues dans l'air extérieur pour chauffer une habitation et éventuellement produire son eau chaude sanitaire (ECS). Les pompes à chaleur (PAC) aérothermiques chauffent l'air intérieur d'une résidence, ou l'eau de son système de chauffage central. Faciles à installer et à utiliser, elles se basent sur une source d'énergie renouvelable, illimitée et gratuite. Cependant, elles demandent un investissement initial important, pouvant être diminué grâce à des subventions dans le cas des modèles air/eau.

 

Les différents types de chauffages aérothermiques

Le chauffage aérothermique récupère les calories présentes dans l'air pour s'en servir afin de chauffer un bâtiment et/ou de produire de l'ECS. Dans l'optique d'une réduction des émissions de gaz à effet de serre, l'utilisation de l'aérothermie est considérée comme une solution écologique car elle emploie une source d'énergie renouvelable et gratuite, l'air environnant, qui contient des calories même quand la température devient négative.

Les principaux équipements de chauffage fonctionnant sur le principe de l'aérothermie sont les pompes à chaleur air/air et PAC air/eau. Elles se composent de plusieurs éléments :

  • des unités extérieures : elles prélèvent les calories présentes dans l'air extérieur
  • un évaporateur : le fluide frigorigène contenu dans la PAC récupère ces calories. Sa température augmente, il passe alors de l'état liquide à l'état vapeur dans l'évaporateur.
  • un compresseur : il élève la pression du fluide frigorigène, ce qui entraîne l'augmentation de sa température.
  • un réducteur de pression (souvent appelé compresseur) : le fluide frigorigène, à haute pression et forte température, repasse de la phase vapeur à la phase liquide. Ce faisant, il cède de la chaleur qui est utilisée pour chauffer le logement. Le cycle recommence ensuite.

Dans la PAC air/air, la chaleur dégagée est transmise à l'air intérieur du domicile par le biais de ventilo-convecteurs : ils brassent l'air intérieur, le réchauffe et le renvoie dans les pièces.

Dans la PAC air/eau, la chaleur produite est utilisée pour chauffer l'eau du système de chauffage central, qu'elle circule dans des radiateurs ou dans un plancher chauffant.

 

Un équipement simple à installer et à utiliser

La PAC aérothermique offre plusieurs avantages :

  • elle s'adapte au système de chauffage existant et peut donc être installée en remplacement d'une chaudière couplée avec des radiateurs par exemple
  • sa source d'énergie est renouvelable, inépuisable et illimitée
  • elle est adaptée à la majorité des régions françaises grâce au climat tempéré de l'hexagone
  • elle est simple à utiliser
  • son installation ne demande ni autorisation administrative ni gros travaux
  • elle augmente le confort thermique en permettant d'avoir une température constante dans l'habitation
  • elle permet une circulation de l'air dans la maison
  • elle ne nécessite pas d'entretien contraignant
  • elle coûte moins cher que les autres types de PAC
  • si elle est réversible, elle permet de refroidir la résidence quand il fait très chaud

 

Un rendement variable selon les conditions météorologiques

Les PAC aérothermiques présentent cependant certains inconvénients :

  • leur rendement est dépendant de la température extérieure donc il sera variable selon les saisons et la localisation géographique de l'habitat : selon les appareils, le seuil minimum de température en-dessous duquel la PAC aérothermique perd son efficacité varie entre 3 et -20°. Une fois le seuil dépassé, des résistances électriques se substituent au procédé de chauffage par aérothermie.
  • selon le climat de la zone d'habitation, un chauffage d'appoint est éventuellement nécessaire afin d'obtenir un confort thermique suffisant.
  • certaines PAC aérothermiques ont des groupes extérieurs bruyants
  • les PAC aérothermiques air/air ne peuvent pas bénéficier de la TVA à taux réduit ni du Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique (CITE)

 

Un prix multicritère et de possibles subventions

Le prix des PAC aérothermiques dépend de plusieurs facteurs :

  • du type de PAC : les modèles air/air sont moins onéreux que ceux air/eau
  • du coefficient de performance (COP)
  • de la superficie de l'habitation
  • du nombre de pièces à chauffer
  • de la localisation de la résidence
  • des options choisies : fonction rafraîchissement, chauffage de la piscine, production de l'ECS

Le coût des PAC aérothermiques varie entre :

  • 1 000 et 4 500 € pour les modèles air/air
  • 7 000 et 10 000 € pour ceux air/eau à basse température
  • 9 000 et 15 000 pour les modèles air/eau à haute température

Seuls les modèles aérothermiques air/eau sont éligibles à plusieurs subventions comme le Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) et la TVA à taux réduit.

 

 

Besoin d'info ?
Contactez-nous :

0 800 000 838

Du lundi au samedi de 8h à 19h
(Notre numéro vert > appel gratuit)

Pacte Energie Solidarité