Accueil » Eco Travaux » Chauffage » Systeme Reversible

Fonctionnement chauffage réversible

Véritable appareil "2 en 1", le chauffage réversible vous offre la chaleur en hiver et la fraîcheur en été. Plus connu sous l'appellation de "pompe à chaleur air/air" ou climatiseur réversible, cet appareil d'appoint s'adapte facilement aux petits comme aux grands logements. La gamme de modèles est étendue tant au niveau des performances que des prix.
 

Le chauffage réversible, aussi utile en été qu'en hiver

Un appareil "2 en 1"

Le chauffage réversible est en réalité une pompe à chaleur air-air réversible capable de produire aussi bien de l'air froid que de l'air chaud. Cet appareil qui fonctionne à l'énergie électrique peut donc être utilisé aussi bien comme système de chauffage en hiver que de climatisation en été.

Un chauffage d'appoint avant tout

Le chauffage réversible est un allié indispensable en hiver où il est très apprécié en complément d'un autre mode de chauffage.
 

Le fonctionnement simple d'une pompe à chaleur

Le principe du chauffage réversible s'appuie sur le système de la pompe à chaleur air-air. Il dispose de deux alternatives pour chauffer ou rafraîchir efficacement la maison selon un fonctionnement simple :

  • Un liquide frigorigène (qui va permettre les échanges de chaleur) capte les calories présentes dans l'air extérieur (en mode chauffage) et dans l'air intérieur (en mode climatisation).
  • En fonction climatiseur l'appareil évacue à l'extérieur les calories captées à l'intérieur en produisant de l'air froid. Il se calque en cela sur le mécanisme du réfrigérateur. En fonction chauffage c'est l'inverse. Les calories (entre 5° et 7°) présentes dans l'air extérieur sont utilisées et converties en air chaud propulsé à l'intérieur de l'habitat.
     

D'un point de vue technique, le chauffage réversible se compose au minimum de deux unités. Une unité installée à l'intérieur, l'autre à l'extérieur. On parle de système monosplit. Les deux modules sont reliés par un circuit en cuivre, généralement placé dans un faux plafond, pour transporter le fluide frigorigène. Un compresseur comprime ce fluide dont le changement d'état (liquide ou gazeux) va permettre de transférer ses effets calorifiques ou frigorifiques.

Il est tout à fait possible d'installer plusieurs unités intérieures (une par pièce en principe) avec une ou plusieurs unités extérieures (système multisplit). Dans ce cas, il faut prévoir un raccordement de gaines.
 

Les avantages indéniables d’un chauffage réversible

Le chauffage réversible s'apprécie pour diverses raisons :

  • Une installation double offrant un gain d'espace et d'économies. Avec une seule installation, le système assure un confort thermique toute l'année.
  • Le rééquilibrage des températures à l'intersaison
  • Des économies d'énergies en mode chauffage. L'appareil ne consomme en moyenne qu'1KWh pour 3KWh délivrés voire 5KWh pour les modèles les plus performants. Dans les zones aux hivers doux, il permet de limiter considérablement la consommation du système de chauffage principal.
  • Un meilleur confort de vie grâce à une régulation de la chaleur au dixième de degré près. Il assainit l'air par l'absorption de l'humidité intérieure.

 

Les inconvénients du chauffage réversible

On peut toutefois reprocher à cet équipement :

  • Une limite en matière de chauffage qui le restreint expressément dans les zones où les hivers sont rudes, à une utilisation en tant que chauffage d'appoint. Dans les zones plus chaudes, il peut se suffire à lui-même s'il ne fait pas trop froid.
  • Son unité extérieure, souvent visible et pas très esthétique
  • Le côté bruyant de certains modèles dont l'unité extérieure peut nuire au voisinage. Il est à noter que de nombreuses améliorations sont continuellement apportées à ce système afin de régler notamment le problème de nuisance sonore.

 

Chauffage réversible : combien ça coûte ?

Le prix de l'appareil hors pose

  • Les premiers modèles équipés d'une seule unité intérieure coûtent entre 500 € et 700 €.
  • Les appareils dotés de plusieurs unités et les plus performants qui fonctionnent avec une température extérieure jusqu'à – 15°C en hiver peuvent atteindre 5 000 €

Prix moyen de la pose et de la mise en service

Le prix de la pose et de la mise en service dépendent du type d'appareil choisi (une ou plusieurs unités à installer) et des contraintes d'installation. On compte en moyenne :

  • 850 € pour la pose d'un chauffage réversible monosplit + 180 € de mise en service
  • 1100 € pour la pose d'un chauffage réversible bi-split + 275 € de mise en service
  • 1450 € pour la pose d'un chauffage réversible tri-split + 325 € de mise en service
  • 1800 € pour la pose d'un chauffage réversible quadri-split + 375 € de mise en service

L'installation d'un chauffage réversible doit être réalisée par un professionnel attestant du label RGE, en raison de la nature du fluide circulant dans le circuit. Il s'agit en effet d'un puissant gaz à effet de serre qui, pour éviter d'éventuels rejets dans l'atmosphère, nécessite de respecter de grande précautions.
 

Conseils pour bien choisir son chauffage réversible

Le SCOP, le SEER et l’Inverter, les trois références incontournables

  • Le SCOP est le coefficient saisonnier de performance en mode chauffage. Il s'agit du rapport entre l’énergie restituée par l’appareil et celle qu’il a utilisée pour le chauffage. Les modèles performants affichent généralement un SCOP supérieur à 4.
  • Le SEER (Seasonal Energy Efficiency Ratio) témoigne de la performance de l'appareil lorsqu'il passe en fonction de refroidissement. Ce ratio est obtenu en divisant la puissance produite par la puissance consommée. Un équipement dont le SEER est supérieur à 5 est considéré comme économe.
  • L'Inverter est une technologie capable de réguler constamment la puissance du compresseur afin de maintenir toujours la température souhaitée. Pour rappel, le compresseur d'un climatiseur classique s'arrête dès que la température demandée est atteinte et redémarre pour la maintenir. La technologie Inverter évite ces arrêts et redémarrages successifs offrant un plus grand confort aux utilisateurs tout en prolongeant la durée de vie de l'appareil.

 

La classe énergétique, un autre facteur à prendre en compte

La classe énergétique va de A+++ à G. Les équipements à privilégier (car moins énergivores) sont classés A+++. Pour un chauffage réversible, le tandem SCOP/SEER est plus pertinent.
 

Les aides financières possibles

L'installation d'un chauffage réversible est éligible à diverses aides mises en place par les pouvoirs publics pour les particuliers.

  • La Prime Energie pouvant s'élever à plusieurs centaines d'euros
  • Les aides de l'ANAH (Agence Nationale pour l'Habitat) dans le cadre du programme "Habiter Mieux". Le soutien peut aller de 1600 à 2000 € en fonction des revenus en plus d'une aide s'élevant à 50% du montant HT des travaux (dans la limite de 10 000 € maximum).

Besoin d'info ?
Contactez-nous :

0 800 000 838

Du lundi au samedi de 8h à 19h
(Notre numéro vert > appel gratuit)

Pacte Energie Solidarité