Tout savoir sur l’isolation acoustique

L'isolation acoustique peut considérablement améliorer le confort au quotidien car le bruit a un effet direct sur la santé. De nombreuses options sont possibles au niveau des techniques et des matériaux. Un diagnostic acoustique préalable permet d'optimiser les performances d'une isolation phonique. Des aides financières sont possibles pour limiter le coût des travaux.

L’isolation acoustique pour neutraliser les bruits intérieurs et extérieurs

L’isolation acoustique aussi appelée isolation phonique a pour but d’éviter la propagation des bruits à l’intérieur d’une habitation. Une bonne isolation permet d’éviter la fatigue et le stress liés au bruit et d’augmenter le niveau de confort, de jour comme de nuit. On distingue 2 types de bruits : les bruits aériens et les bruits d’impacts.

Les bruits aériens se diffusent plutôt par les murs et les ouvertures, les bruits d’impact par les planchers et les plafonds. La plupart des nuisances sonores proviennent des infrastructures de transports. C'est pourquoi les bâtiments sont classés en fonction de leur exposition à ce type de bruit, sur une échelle de 1 à 5.
Avant d’entreprendre des travaux d’isolation, il est important d’évaluer la provenance et le niveau des bruits. Une étude menée par un acousticien peut aider à définir les travaux les plus appropriés et à faire les bons choix techniques. Dans le neuf, l’isolation phonique doit être conforme aux niveaux exigés par la réglementation.
Les calculs de mesure de bruit sont complexes car les décibels ne sont pas linéaires. Une réduction de 3 dB divise le niveau sonore par 2. Si vous parvenez à réduire les bruits de 10 dB, votre oreille percevra 3 fois moins de bruit.
En ce qui concerne l’isolation des murs et des cloisons, plusieurs options sont possibles :

  • isolant sur ossature métallique et plaques de plâtre
  • panneaux sandwichs prêts à l’emploi
  • contre-cloisons maçonnées

Pour isoler un sol sur le plan acoustique, il est possible de recourir à :

  • un revêtement épais
  • une dalle flottante désolidarisée des murs
  • un faux-plafond

L’isolation des fenêtres constitue un point très important. Les menuiseries doivent être parfaitement étanches aux bruits. Les doubles vitrages asymétriques ou à isolation renforcée offrent de très bons niveaux de performances.
Les matériaux les plus utilisés pour l’isolation phonique sont :

  • la laine de verre : excellente absorption des bruits, même à faible épaisseur
  • la laine de roche : très efficace pour les bruits d’impact
  • la mousse composite polyuréthane : très légère, offre un très bon niveau d’isolation


Afin d’alléger le poids de l’isolation, le principe masse-ressort-masse est fréquemment utilisé. Il s’agit de placer une couche d’isolant souple entre deux parois solides. Il existe également des isolants minces composés de plusieurs couches de feuilles d'aluminium et de mousse.
Les éco-matériaux sont très intéressants dans le cadre d'une isolation phonique :

  • fibres de lin et de bois
  • cellulose
  • liège
  • perlite


Les travaux d'isolation phonique peuvent ouvrir droit aux aides financières à la rénovation énergétique telles que le crédit d'impôt, la TVA réduite, l'éco-PTZ ou les subventions de l'Anah, dès lors qu'ils mettent en oeuvre des matériaux qui réduisent la consommation d'énergie.

Avantages et inconvénients de l’isolation phonique

Les avantages de l’isolation phonique sont nombreux :

  • un meilleur confort au quotidien
  • moins de fatigue et de stress
  • préservation de la vie privée

Le principal inconvénient d’une isolation phonique est la gêne pouvant être occasionnée par les travaux. Le prix peut également constituer un frein, mais des aides financières sont possibles.

Prix

Le prix d’une isolation phonique dépend des techniques et des matériaux employés. Voici quelques fourchettes indicatives :

Nature des travaux

Prix au m²

Isolation des murs

5 à 25 €

Isolation des sols

à partir de 50 €

Isolation des plafonds

à partir de 10 €

Isolation des vitrages

environ 60 €


Les prix de pose peuvent varier de 30 à 90 €/m².
Le prix de base d'un diagnostic acoustique est de 150 à 200 € mais la prestation peut être plus élevée en fonction de sa complexité. Un devis préalable doit vous être remis.

Bon à savoir

L’isolation phonique et l’isolation thermique vont souvent de pair car l’une peut renforcer l’autre, et vice versa. Le doublage d’un mur avec une contre-cloison, par exemple, limite à la fois les bruits et les variations de température. C’est pourquoi les travaux de rénovation doivent toujours être pensés de manière globale.
Les travaux d'isolation phonique peuvent entraîner des coûts supplémentaires : renouvellement de la décoration intérieure, ajustement des plinthes, ouvertures et huisseries.
De nombreuses collectivités locales proposent des aides financières en complément des aides de l'Etat, notamment pour les logements fortement impactés par les infrastructures de transport.

Besoin d'info ?
Contactez-nous :

0 800 000 838

Du lundi au samedi de 8h à 19h
(Notre numéro vert > appel gratuit)

Pacte Energie Solidarité