Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
  1. Accueil
  2. »
  3. Eco travaux
  4. »
  5. L isolation thermique
  6. »
  7. De la toiture par lexterieur

L’isolation de la toiture par l’extérieur

Publié le 19 Octobre 2018 à 12h10

Optimiser la performance énergétique de son logement passe nécessairement par une bonne isolation thermique des parois opaques donnant sur l’extérieur, et notamment de la toiture. Une toiture bien isolée, c’est près de 30% de réduction de votre facture énergétique en plus d’une amélioration significative de votre confort thermique. La toiture peut être isolée par l’intérieur mais aussi par l’extérieur. Plus efficace, plus rapide à mettre en place, cette dernière méthode est à privilégier.

L’isolation thermique de la toiture une nécessité

L’air chaud étant plus légère que l’air froid va naturellement avoir tendance à monter et s’agglutiner contre la toiture de votre logement. Si cette dernière est mal isolée (isolant non performant ou présence de ponts thermiques), une partie, plus ou moins importante, de cette chaleur va s’échapper vers l’extérieur; c’est ce que l’on appelle déperdition thermique. Dans certains cas, jusqu’à 30% de l’air chauffé sera perdu par ce biais. Il est donc nécessaire de toujours s’assurer que la toiture d’un logement est bien isolée. L’isolation thermique de la toiture est considérée par la quasi-totalité des professionnels comme l’opération de rénovation thermique la plus prioritaire.

Isoler sa toiture par l’extérieur : pourquoi et comment ?

La toiture peut être isolée par l’intérieur ou par l’extérieur. Si chaque méthode a ses avantages et ses inconvénients, la méthode par l’extérieur est unanimement reconnue pour sa capacité à neutraliser les ponts thermiques. En effet, au niveau d’une toiture, la majeure partie des ponts thermiques est causée par la présence de chevrons. Par l’intérieur, l’isolation ne pourra pas être réalisée en continu; ce qui va occasionner des risques de ponts thermiques. En isolant par l’extérieur, ces chevrons n’entrent plus dans l’équation et on pourra bénéficier d’une parfaite continuité thermique.  

L’isolation de la toiture par l’extérieur peut se faire selon trois techniques : la méthode du sarking, la méthode des caissons chevronnés et la méthode du panneau sandwich.

La méthode du sarking : cette technique est généralement destinée aux toitures traditionnelles à pente (elle n’est pas recommandée pour les toitures terrasses). Assez compliquée à mettre en place, elle nécessite plusieurs étapes à respecter rigoureusement. Globalement, le sarking va consister à poser un isolant (laine de verre, fibre de bois, polyuréthane) sur l’ancienne toiture, puis à mettre par-dessus une nouvelle toiture.

La méthode des caissons chevronnés : cette technique, très facile à mettre en place, consiste à poser sur les pannes de la charpente, des caissons préassemblés (parement intérieur, chevrons porteurs, isolant, liteaux). Une fois que les caissons sont bien en place, il ne restera plus qu’à mettre en place les contre liteaux puis à poser la couverture de votre choix. Bardage, tôle, ardoise, tuile, toutes les couvertures sont possibles.  

La méthode du panneau sandwich : ce système tire son nom du fait que l’isolant utilisé (généralement de la laine de roche, mais d’autres types d’isolants comme la laine de verre ou le polyuréthane sont possibles) est pris en sandwich entre une face décorative et un revêtement extérieur (en tôle, en zinc, en bois, etc.) qui aura toutes les qualités des couvertures classiques. Très rapide à poser, convenant à tous les types de pentes et compatible avec la règlementation thermique (RT) 2012, cette méthode est de plus en plus populaire.

Avantages et inconvénients de l’isolation de la toiture par l’extérieur

L’isolation de la toiture par l’extérieur a plusieurs avantages parmi lesquels on peut citer :

  • Plus efficace: que ce soit sur le plan thermique ou sur le plan phonique cette méthode est plus efficace. En effet elle recouvre la toiture intégralement, à la manière d’un manteau, limitant tout risque de pont thermique.
  • L’intérieur n’est pas impacté: avec cette méthode, vous n’allez pas avoir besoin de toucher à la partie intérieure de votre toiture. Ainsi vous n’aurez pas à refaire votre plafond et la vie des occupants du logement ne sera pas impactée pendant la durée des travaux.
  • Modernisation de la façade: une fois les travaux finalisés, l’aspect extérieur du logement sera sensiblement amélioré.

Elle a aussi des inconvénients parmi lesquels on peut citer :

  • Elle n’est pas toujours possible: certains plans locaux d’urbanisme peuvent, dans un souci de cohésion architecturale, bannir cette pratique. Il est donc important de bien vous renseigner avant d’entamer ce type de travaux. D’ailleurs une déclaration préalable de travaux est souvent nécessaire.
  • Un prix élevé: avec un prix moyen de 150 € le mètre carré, elle est beaucoup plus onéreuse que la méthode par l’intérieur dont le cout moyen est inférieur à 100 € le mètre carré.

Besoin d'info ?
Contactez-nous :

0 800 000 838

Du lundi au samedi de 8h à 19h
(Notre numéro vert > appel gratuit)

Pacte Energie Solidarité