Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
  1. Accueil
  2. »
  3. Eco travaux
  4. »
  5. L isolation thermique
  6. »
  7. Des combles amenageables

Tout savoir sur l’isolation de vos combles aménageables

Publié le 11 December 2018 à 13h12

L'isolation des combles aménageables est une étape très importante pour vous sentir bien chez vous. Même si cet espace sous les toits n’a pas encore trouvé son usage, l’isoler vous permet de réaliser 20 à 30 % d’économies d’énergie ! Mais alors comment procéder : isolation en une ou deux couches, par l'intérieur ou par l'extérieur, avec quel matériau ? On vous dit tout !

 

 

La technique de soufflage utilisée par Pacte Énergie Solidarité dans le cadre de l'offre d'isolation des combles à 1 € n'est pas adaptée pour l'isolation des combles aménagés. En revanche, ces travaux vous ouvrent quand même droit à des aides financières !

 

Des combles isolés pour une maison plus confortable

Même s'ils ne sont pas encore utilisés, les combles aménageables, à la différence des combles perdus, offrent toutes les caractéristiques nécessaires pour être transformés en pièces habitables :

Utilisés ou non, vos combles aménageables vous offrent toutes les caractéristiques d’une pièce habitable, à la différence des combles perdus :

  • Une hauteur moyenne supérieure à 1,80 m

  • Une structure de charpente qui n'occupe pas toute la surface au sol

  • Une pente de toiture d'un angle supérieur à 30°

  • Un plancher assez solide pour résister à la pose de cloisons et de mobilier

Mais fatalement, cette surface sous les toits est très exposée aux déperditions thermiques pour plusieurs raisons :

  • Elle offre une très grande surface en contact avec l'extérieur.
  • L'air chaud de la maison, plus léger que l'air froid, monte par convection naturelle dans cet espace. Or, il est encore non chauffé car inutilisé.
  • L’espace sous le toit, est souvent l’endroit parfait pour faire passer les différents réseaux de votre logement comme des gaines de VMC ou un conduit de cheminée. Malheureusement, cela crée des déperditions thermiques !

 

L'isolation thermique des combles aménageables est donc la solution pour rendre cette nouvelle pièce pièce confortable en toutes saisons. Mais à la différence des combles perdus, la technique du soufflage n’est pas intéressante. Malgré son efficacité et son faible coût, elle empêcherait d'utiliser cet espace comme pièce de vie. Voyons voir comment procéder !

 

Les différentes techniques d’isolation

Il existe plusieurs techniques pour isoler vos combles aménageables. Elles dépendent de la structure de votre charpente et de l’usage que vous souhaitez faire de ces combles.

L'isolation sous rampants en simple couche entre les chevrons : cette technique d'isolation par l'intérieur, simple et rapide, assure une isolation minimale des combles aménageables.

L'isolation en double couche ou bi-couches : cette technique est beaucoup plus performante. En plus d'isoler entre les chevrons, il s'agit ici d'ajouter des suspentes et des fourrures. C’est une ossature de montants métalliques dans lesquels sont glissés des panneaux isolants. Le tout peut ensuite être recouvert de plaques de plâtre pour un fini tout propre !

L'isolation par l'extérieur ou la technique du sarking : un peu plus onéreuse, cette technique est pourtant idéale pour conserver un maximum de surface aménageable à l'intérieur. Elle est particulièrement utile lorsque vous coupler votre isolation à une rénovation de la toiture ou pour conserver des poutres apparentes sans faire l'impasse sur l'efficacité énergétique.

 

Quels matériaux isolants choisir ?

Plusieurs critères sont à prendre en compte dans le choix de vos matériaux isolants :

Le confort thermique : idéalement, la résistance thermique de vos matériaux doivent se situer au dessus de 8 m².K/W. C’est le taux nécessaire pour vous sentir bien chez vous respecter les critères de la réglementation thermique en vigueur (RT2012).

La facilité de pose et le gain de place : pour  une isolation intérieure sous rampants, les matériaux isolants les plus faciles à poser sont ceux en rouleaux ou en panneaux. Le rapport épaisseur/résistance thermique est un critère important pour optimiser l'espace dans les combles, tout en vous garantissant une isolation efficace.

L'environnement et la sécurité : un bon matériau isolant doit résister au feu, éviter d'attirer les nuisibles et respecter la santé des habitants de la maison.

L'impact environnemental : certains matériaux (polyuréthane, polystyrène) sont dérivés du pétrole, d'autres sont naturels comme les laines de verre minérales ou les laines de roches, ou encore biosourcés, provenant d'animaux ou de végétaux (ouate de cellulose, chanvre, lin, plumes, liège...)

Le prix : le coût des matériaux isolants varie énormément en fonction de leur source, leur qualité isolante, leur épaisseur...


Comment se déroulent les travaux ?

Avant les travaux 

Avant de se lancer dans l’isolation de vos combles aménageables, voici quelques éléments à prendre en compte :

Bien examiner les lieux afin de détecter tout souci d'humidité. Si vous rencontrez ce problème, il est nécessaire de le résoudre avant les travaux.

Prévoir l'emplacement des réseaux de la maison et assurer une ventilation suffisante des lieux pour éviter tout problème de condensation.

Choisir l'emplacement d'un éventuel escalier et bien étudier la structure de la charpente, pour éviter au maximum les ponts thermiques et choisir les isolants adaptés.

 

Les travaux : c’est parti !

Le déroulement des travaux diffère selon la solution choisie. Il est toujours préférable de confier l'isolation de vos combles aménageables à un professionnel certifié RGE. Il saura vous conseiller sur la technique d'isolation à adopter selon votre logement. En plus d’être un gage de qualité, le label RGE est l'une des conditions requises pour bénéficier d'aides, de primes ou de subventions lors de travaux de rénovation énergétique. Alors pourquoi s’en priver ?
 

Combien coûte des travaux d’isolation des combles ?

En règle générale, l'isolation des combles aménageables est un peu plus coûteuse que celle des combles perdus. D’abord parce que l’isolation par soufflage n’est pas adaptée et surtout parce qu’il faut prévoir le futur aménagement de l’espace disponible.

Vous pouvez compter entre  35 et plus de 100 €/m2 selon la technique d'isolation utilisée. 

Il faut savoir que l'isolation par l'extérieur représente un coût beaucoup plus élevé que par l’intérieur. Mais bonne nouvelle ! Comme ces travaux représentent une importante source d'économies d'énergie, des aides financières peuvent vous aider à réduire la facture. Vous pouvez notamment prétendre au CITE, à la TVA à 5,5 %, à l'Éco-PTZ ou aux aides de l'ANAH.

 

 

Besoin d'info ?
Contactez-nous :

0 800 000 838

Du lundi au samedi de 8h à 19h
(Notre numéro vert > appel gratuit)

Pacte Energie Solidarité