Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

L'isolation thermique du plafond, principes, avantages, inconvénients et prix

Publié le 11 December 2018 à 13h12

Essentielle pour améliorer les performances énergétiques d’un habitat, l’isolation thermique du plafond peut être réalisée de différentes manières. Nous verrons comment il est possible d’isoler un plafond, les isolants envisageables, les avantages comme les inconvénients d’une isolation thermique du plafond, la façon d’installer et d’entretenir convenablement vos matériaux et enfin le prix d’une telle installation.

Le principe de l’isolation thermique du plafond

L’isolation thermique de vos plafonds est une étape indispensable pour mener la rénovation énergétique de votre logement. Opter pour une isolation par l’intérieur est le moyen le plus économique de limiter les pertes de chaleur par le plafond. La manière de mettre en place votre isolation dépend de deux cas de figure :

  • Le plafond est entre deux étages (plafond droit) : Dans le premier cas, une isolation thermique et phonique combinée est nécessaire ; dans le second, seule l’isolation thermique est nécessaire.
  • Le plafond se situe sous le toit (plafond rampant) : Dans ce cas vous aurez le choix entre deux types d’isolation :
    • un plafond collé, avec un isolant mince recouvrant le plafond existant ;
    • un faux plafond, avec un isolant plus épais selon la place disponible.

Les types de matériaux isolants accessibles

Pour le choix de vos matériaux d’isolation, les possibilités sont très nombreuses, avec des coûts très variables.

  • Les matières d’origine minérale (le verre cellulaire, la laine de roche, la laine de verre) offrent des performances remarquables tant au niveau thermique que phonique.
  • Les matières d’origine végétale (le liège expansé, la fibre de bois, la ouate de cellulose) permettent de limiter fortement les déperditions de chaleur par votre plafond.
  • Les isolants synthétiques (polystyrène extrudé, polystyrène expansé, polyuréthane) sous formes de panneaux rigides conviennent si l’isolation phonique n’est pas essentielle.

Avantages et inconvénients de votre isolation thermique

Procéder à l’isolation thermique de vos plafonds confère de nombreux avantages, parmi lesquels :

  • des économies pouvant aller jusqu’à 600 euros par an ;
  • un meilleur confort global dans votre logement ;
  • un atout pour revaloriser l’habitat en cas de revente ;
  • la fin des principales déperditions thermiques.



Quelques inconvénients causés par l’isolation thermique d’un plafond par l’intérieur peuvent aussi être évoqués :

  • les pièces à isoler ne sont plus habitables pendant l’installation ;
  • le coût peut être très conséquent en cas de surface importante à isoler.

Installer et entretenir votre isolation thermique

L’installation d’un faux plafond démontable réclame l’utilisation d’un isolant mince, à coller directement au plafond. Cela permet d’éviter de voir se répandre des poussières. Pour les isolants épais, il est nécessaire de penser à installer en haut et en bas de ceux-ci des membranes frein-vapeur qui empêcheront l’humidité de les altérer.

Un faux plafond a besoin d’être régulièrement entretenu. Pour cela, passer un plumeau suffit pour enlever la poussière. Pour des raisons esthétiques, un faux plafond peut être également nettoyé par micro-pulvérisation en contactant une entreprise spécialisée.

Le prix d’un plafond bien isolé

Une isolation thermique complète de vos plafonds demande un investissement notable. Le prix total de l’installation comprend à la fois l’achat des matériaux isolants et leur pose par un professionnel. Il peut paraître tentant de réaliser vous-même la pose pour faire des économies, mais il s’agit d’une opération délicate qu’il est déconseillé de mener sans une expérience préalable. On considère le coût d’une isolation thermique du plafond à environ 50 euros le mètre carré (10 euros pour l’achat des matériaux, 40 euros pour la pose).

Les prix des isolants varient énormément selon leur épaisseur, leur origine (minéral, végétal ou synthétique) et leur traitement. A titre indicatif, voici quelques-uns des prix conseillés pour des matériaux d’isolation thermique :

  • les dalles en polystyrène : 2 euros le mètre carré ;
  • le liège : 7 euros le mètre carré ;
  • les plaques de plâtre : 10 euros le mètre carré ;
  • la mousse polyuréthane avec traitement anti-feu : 15 euros le mètre carré.

 

Besoin d'info ?
Contactez-nous :

0 800 000 838

Du lundi au samedi de 8h à 19h
(Notre numéro vert > appel gratuit)

Pacte Energie Solidarité