Accueil » Eco Travaux » L Isolation Thermique » Isoler Le Sous Sol

Tout savoir sur l’isolation du sous-sol

Isoler son sous-sol est utile lorsque l’on désire diminuer sa facture énergétique ou créer de nouvelles pièces de vie. Selon l’usage que l’on fait de cet espace, l’isolation est réalisable par les murs extérieurs, par les cloisons intérieures, par le sol ou par le plafond. Quelle que soit l’option choisie, les bénéfices d’une isolation du sous-sol sont plus nombreux que ses inconvénients.

 

 

Isoler son sous-sol pour le rendre habitable et faire des économies

Souvent négligée au moment de la construction, l’isolation du sous-sol s'avère intéressante dans les années qui suivent. Deux raisons principales peuvent pousser à isoler cette partie inhabitée d’une maison :

  • L’envie d’y aménager des pièces de vie, d’en faire une cave ou de le transformer en studio.
  • Le désir de réaliser des économies d’énergie par la mise en œuvre d’une isolation thermique.

Plusieurs options s’offrent à vous selon l’usage auquel est destiné votre sous-sol.

L’isolation des murs d’un sous-sol

Ce type d’isolation est intéressant lorsqu’on souhaite aménager des pièces habitables au sous-sol ou y stocker des objets sensibles à l’humidité et aux variations de température. Si le but principal est de limiter les déperditions thermiques du logement, il est préférable de procéder à une isolation du plafond des fondations, moins coûteuse et plus rapide à poser.

Comme pour les parties habitées d’un bâtiment, l’isolation des cloisons d’un sous-sol peut être effectuée par l’extérieur comme par l’intérieur :

  • L’isolation du sous-sol par ses murs extérieurs  n'est réalisable que dans le cas où le sous-sol est situé au-dessus du niveau du sol. Dans le cas d’un sous-sol enterré, ce type d’isolation ne peut être mis en œuvre qu’au moment de la construction de la maison. Il s’agit de la technique la plus efficace, mais aussi la plus coûteuse. Elle consiste à poser des panneaux rigides de matériaux isolants sur la face externe des murs porteurs et de les recouvrir d’un revêtement de finition.
  • L’isolation des murs intérieurs du sous-sol : c’est la solution idéale pour isoler des pièces habitables dans le cadre d’une rénovation. Cette méthode est facile à mettre en place et se révèle financièrement plus économique. Si le sous-sol est humide, elle est cependant peu adaptée, car elle augmente le risque de condensation sur les cloisons. Dans ce cas-là, il faudra préalablement appliquer un enduit d’étanchéité sur les murs et/ou poser un drain pour faciliter l’évacuation des eaux de pluie.

L’isolation du plancher d’un sous-sol

Si vous souhaitez habiter votre sous-sol, il est nécessaire d’isoler le plancher de manière à l’imperméabiliser et à éviter l’effet de “paroi froide”. Dans ce cas, on commence par poser un pare-vapeur ou appliquer un enduit d’étanchéité au sol pour empêcher l’humidité de remonter. Puis, on installe généralement des plaques isolantes rigides avant de les recouvrir d’une chape puis d’un revêtement de sol (carrelage, parquet, revêtement en PVC., etc.)

L’isolation du plafond d’un sous-sol

S’il n’est pas destiné à l’habitation, il est intéressant de procéder à l’isolation du sous-sol par le plafond. Environ 10 % des déperditions de chaleur se font au travers de cette surface. La pose d'une couche d'isolant entre les fondations et les parties habitées d’un logement engendre en moyenne 7 % d’économies d’énergie. Ces travaux peuvent être effectués dans le cadre d’une construction neuve ou d’une rénovation. L'installation de matériaux isolants va éliminer les ponts thermiques et offrir un meilleur confort de vie dans les pièces situées à l'étage.

S’il est envisageable d'opérer une pose classique avec laine minérale et placo, il est toutefois plus commode d'installer des panneaux isolants rigides en polystyrène extrudé.

Les avantages et les inconvénients de l’isolation du sous-sol

L’isolation d’un sous-sol présente plusieurs avantages :

  • En réduisant les déperditions d’énergie, elle permet de réaliser des économies substantielles sur la facture de chauffage.
  • En améliorant le confort thermique de votre logement, vous gagnez en qualité de vie.
  • L’isolation du sol aide à maîtriser l’humidité qui remonte du sous-sol.
  • La pose d’isolant sous le plafond du sous-sol procure une isolation phonique intéressante si un membre du foyer y bricole ou si vous disposez d’une chaudière bruyante.
  • Les travaux d’isolation du sous-sol sont éligibles au crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) à la Prime Énergie et à l’éco-Prêt à Taux Zéro.

A côté de ses nombreux avantages, l’isolation du sous-sol a quelques inconvénients :

  • Mal gérée, elle risque d'entraîner des problèmes d’humidité dans le vide sanitaire.
  • Dans le cadre d’une rénovation, la pose d’isolants réduit parfois de façon importante la hauteur sous-plafond.

Combien coûte l’isolation d’un sous-sol ?

 

Pour isoler le plafond d’un sous-sol, comptez environ 30 € par m² si vous optez pour le polystyrène extrudé. Pour l’isolation du sol, le prix au m² se situe entre 40 € et 45 €. L’isolation des murs du sous-sol demande un budget plus conséquent : 50 € à 90 € le m² par l’intérieur et 60 € à 100 € par l’extérieur, selon les matériaux utilisés.

Besoin d'info ?
Contactez-nous :

0 800 000 838

Du lundi au samedi de 8h à 19h
(Notre numéro vert > appel gratuit)

Pacte Energie Solidarité