Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Le sarking la solution d’isolation thermique de la toiture la plus efficace

Publié le 11 December 2018 à 13h12

Le sarking permet d'isoler une toiture par l’extérieur sur le plan thermique et phonique. Cette technique, basée sur la pose de panneaux rigides, s’utilise en construction et en rénovation. Elle permet d’atteindre un niveau d’isolation thermique optimal et d’améliorer le confort toute l'année. Le sarking contribue à réduire la consommation énergétique, c’est pourquoi il est éligible aux aides financières telles que le crédit d’impôt.

Le sarking : fonctionnement, installation, entretien et différents types

Le sarking est un procédé d’isolation de la toiture par l’extérieur, particulièrement adapté aux combles aménageables. Il s’agit de poser des panneaux isolants rigides sur les chevrons ou les fermettes. Originaire des Etats-Unis, cette technique tend à se développer en Europe, notamment dans les régions froides ou les zones de montagne. Le sarking est compatible avec tous les types de toitures en pente, aussi bien en construction qu’en rénovation. Cette technique est adaptée à n'importe quel type de bâtiment : maisons individuelles, logements collectifs, locaux professionnels ou établissements publics.
Plusieurs types de panneaux isolants peuvent être utilisés :

  • le bois aggloméré ou SOB
  • la laine minérale
  • la mousse de polyuréthane
  • le polystyrène expansé ou extrudé

Certains panneaux isolants intègrent un écran de sous-toiture HPV, ce qui permet d’assurer l’isolation thermique et l’étanchéité en une seule opération. Il existe également des panneaux sandwichs, qui sont composés d’une plaque de mousse de polyuréthane encadrée par deux panneaux de particules.
Une toiture en sarking présente plusieurs couches superposée :

  • la couverture
  • les liteaux
  • des contrelattes au niveau des chevrons
  • les panneaux isolants
  • la finition intérieure

Lors d’une rénovation, il est possible de conserver l’isolation existante, par exemple de la laine minérale.
Le sarking est relativement simple à mettre en œuvre mais il est fortement conseillé de recourir à un professionnel compétent. Ce procédé peut aider à atteindre les objectifs des réglementations thermiques actuelles et à venir. Il aide à limiter les déperditions thermiques au niveau de la toiture, mais aussi au niveau de la ventilation.
Le sarking peut être conseillé dans plusieurs cas :

  • finition intérieure à conserver : poutres apparentes ou plafond en bois massif, par exemple
  • espace réduit sous les combles
  • climat montagnard (plus de 900 m d’altitude) ou fortes variations climatiques

Cette technique est compatible avec la pose de couvertures traditionnelles : ardoise, lauze, bardeaux de bois.
Pour atteindre le coefficient thermique R=6, l’épaisseur d’isolant varie de 140 à 230 mm, en fonction du matériau utilisé. Il est possible de poser une seule couche ou deux couches à joints croisés. Des systèmes d’emboitement sont prévus lors de la fabrication des plaques.
Le sarking ne nécessite pas d’entretien particulier.

Avantages et inconvénients du sarking

Les avantages du sarking sont nombreux :

  • une isolation en continu sans ponts thermiques, étanchéité à l’air et à l’eau
  • une protection de la charpente contre l’humidité et les écarts de température
  • pas de réduction de l'espace disponible sous les combles
  • aucun impact sur les finitions intérieures
  • une grande durabilité car l'isolant ne se tasse pas

L'inconvénient majeur du sarking est son prix plus élevé qu’une isolation thermique par l’intérieur. En outre, cette technique est réservée aux bâtiments à hygrométrie faible ou moyenne.

Prix et subventions

Le prix moyen du sarking est d’environ 200 €/m², pose comprise. L’isolant seul coûte entre 40 et 60 €/m².

Le sarking est éligible aux aides financières pour la rénovation énergétique, telles que le crédit d’impôt, la prime énergie, la TVA à taux réduit ou l'éco-PTZ. Certains critères sont à respecter. Il faut que les travaux soient réalisés par un professionnel certifié RGE et que le coefficient thermique obtenu soit supérieur ou égal à 6 m².K/W. Une visite du logement est obligatoire avant l'établissement du devis.

Bon à savoir

Le sarking permet d'obtenir d'excellents niveaux d'isolation thermique et phonique, ce qui en fait indéniablement une technique d'avenir.
Les couvreurs formés au sarking sont encore relativement peu nombreux. Ce manque de main d'œuvre qualifiée explique en grande partie l'écart de prix avec une isolation classique.
Le sarking favorise un bon confort toute l'année, en limitant les déperditions de chaleur en hiver et en conservant la fraicheur en été.

Besoin d'info ?
Contactez-nous :

0 806 70 11 11

Du lundi au vendredi de 9h à 18h
(prix d'un appel local)

Pacte Energie Solidarité