Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Isolation thermique de la maison

Une bonne isolation thermique améliore la performance énergétique d’une habitation. Elle concerne l'ensemble de l'habitation en contact avec l'extérieur : la toiture, les murs et le sol. Cependant, en fonction du type de travaux, les exigences réglementaires RT2012 ne sont pas les mêmes. Améliorer l'isolation thermique des logements est une priorité nationale qui donne droit à de nombreuses aides financières pour réaliser ces travaux.

 

 

Qu'est-ce que l'isolation thermique ?

L'isolation thermique est l'ensemble des techniques utilisées pour limiter les transferts de chaleur entre un milieu chaud et un milieu froid. Elle a pour but de conserver la chaleur d'un logement en hiver, et sa fraîcheur en hiver. On diminue alors de manière significative les besoins en apport d'énergie nécessaire au maintien d'une température confortable. Pour se faire on utilise de nombreux isolants thermiques, dont le rôle est d'empêcher la chaleur ou le froid de s'échapper d'une enceinte close. Les isolants thermiques utilisés doivent avoir une bonne performance thermique afin d'assurer une isolation de qualité.
La performance thermique d'un isolant est en grande part caractérisée par sa résistance thermique, qui est sa résistance aux flux de chaleur (exprimée en m2.K/W) pour une d’épaisseur donnée.
 

Les bénéfices d'une isolation thermique

Plusieurs bénéfices découlent d'une bonne isolation thermique :

  • source d’économie d’énergie
  • optimise le confort de l'habitation
  • s'inscrit dans une démarche écologique
  • valorise l'habitation

 

Source d'économie d'énergie

Dans une maison mal isolée, il y a de fortes déperditions thermiques, qui ont un lourd impact sur la facture énergétique, d’environ 30%. On parle de passoire énergétique. Malgré le coût des travaux, ceux-ci sont vite amortis, car en plus de la diminution de la facture énergétique, de nombreuses aides financières sont disponibles.

 

Optimisation du confort de l'habitation

Une isolation thermique efficace permet de réduire l'écart de température à moins de 3°C entre la température des pièces et celles des murs, fenêtres ou du sol, ce qui augmente la sensation de confort.

 

Une démarche écologique

En limitant la consommation de chauffage en hiver et de climatisation en été, l'isolation thermique permet de diminuer la facture énergétique, mais aussi la production de gaz à effet de serre.

 

Valorise l'habitation

Lors d'une vente, on doit renseigner le futur acquéreur avec le diagnostic de performance énergétique (ou DPE) de l'habitation. Celui-ci renseigne sur la consommation en énergie et sur les émissions de gaz à effet de serre. Si la maison a une bonne isolation, c'est une belle valorisation.

 

Quels sont les travaux d'isolation ?

Les travaux d'isolation sont à prévoir en fonction de leur emplacement. En effet, les différentes parties du logement ne subissent pas les mêmes pertes.


Répartition des pertes de chaleur dans une maison mal isolée

 

Emplacement

Pertes

Toit

30 %

Murs

20 %

Fenêtre

15 %

Pont thermique

10 %

Sols

10 %

 

 

On effectue donc les travaux d'isolation de préférence dans cet ordre afin d'améliorer le confort thermique de l'habitat.
Il faut choisir ses matériaux avec soin, afin qu'ils répondent au minimum des résistances thermiques imposées en fonction de leur localisation dans la maison. La résistance thermique mesure la capacité d'isolation d'une couche de matériau en fonction de son épaisseur. Ainsi, plus la résistance thermique est élevée, plus la couche de matériau sera isolante. Elle est mesurée en mètres carrés Kelvins par Watt (m2.K/W). Elle est égale au rapport entre l'épaisseur (e) et la conductivité thermique du matériau lambda (λ) : R= e /λ
La règlementation RT2012, qui impose une consommation en énergie primaire inférieure à 50 kWh/m² par an suite au Grenelle de l'Environnement, donne donc les résistances thermiques minimums suivantes :

 

Travaux d'isolation

Résistance Thermique minimum exigée

Rampants de toiture, combles aménagés

6 m². K/W

Murs, en façade ou en pignon

3,7 m² K/W

Planchers des combles perdus

7 m². K/W

Toitures terrasses

4,5 m².K/W

Planchers bas

3 m². K/W

 

 

Lors du choix du matériau d'isolation, il est important de s'assurer de ses performances, en vérifiant :

  • son marquage CE, garant de la conformité d'un produit
  • l'avis technique relatif à l'isolant
  • sa Certification ACERMI qui garanties la véracités des caractéristiques énoncées sur l'emballage

 

Quelles sont les aides financières pour les travaux d'isolation ?

Différentes aides financières sont disponibles pour vous aider dans vos différents travaux d'isolation. On trouve ainsi :

  • le Crédit d’impôt Transition Energétique (ou CITE) qui s'élève à 30% des travaux
  • l'Eco prêt à taux zéro
  • le taux de TVA réduit à 5,5 %
  • différentes aides de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH)
  • des aides locales, en fonction des régions
  • Aides des entreprises de fourniture d'énergie (CEE)
  • le Coup de pouce économies d'énergie pour les ménages modestes