Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Accueil » Eco Travaux » L Isolation Thermique » Phonique Du Sol

L’isolation phonique du sol, pour améliorer votre confort de vie

Une bonne isolation phonique a comme objectif de réduire au maximum le bruit dans votre habitation. Un logement bruyant peut en effet être source de stress et de fatigue au quotidien; nombreuses sont les personnes à se plaindre des nuisances sonores de leur voisinage. Dans ce contexte, un professionnel de l'isolation phonique a la compétence de vous proposer des solutions susceptibles d'améliorer votre confort et votre tranquillité.

Les différents types de nuisances sonores

Les nuisances sonores peuvent être de plusieurs types et de nature différente. Avant de démarrer tout travail d'isolation phonique du sol, il est primordial de déterminer avec précision l'origine des bruits qui vous incommodent. Il peut s'agir de bruits aériens (voix, musique, et autres sons issus d'appareils audio), de bruits d'impact (pas, chute d'objets…) ou de vibrations (machine à laver en fonctionnement, ronflement de moteurs de véhicules). Les nuisances sonores se transmettent souvent d'un appartement à l'autre par l'intermédiaire du plancher. Après avoir identifié le problème à sa source et pris en compte les caractéristiques de votre logement, l'utilisation d'un matériau isolant approprié pourra permettre de résoudre votre problématique. Bien entendu, isoler phoniquement votre sol évitera également de déranger vos voisins du dessous. En outre, les matériaux isolants à utiliser, sont tout aussi performants contre les fuites de chaleur et amélioreront donc l'isolation thermique de votre logement.

PS : Les appartements anciens sont souvent concernés par ces problèmes d'isolation phonique. A l'époque de leur construction, il n'existait presque aucune norme pour l'amélioration de l'isolation acoustique.

Quels matériaux isolants utiliser ?

Parmi les matériaux isolants les plus régulièrement utilisés pour une isolation phonique du sol, nous retrouvons notamment :

  • Les laines minérales comme les laines de roche et laines de verre : particulièrement légères, elles sont réputées pour leurs bonnes performances tant phoniques que thermiques. Elles s'adaptent par ailleurs à de nombreuses configurations (combles perdus ou aménageables, isolation par l'intérieur ou par l'extérieur…).
  • Les laines naturelles comme les laines de bois, de chanvre, de mouton etc. : bénéfiques pour l'environnement, elles sont particulièrement efficaces contre les bruits aériens. Les laines naturelles ne sont toutefois pas adaptées aux espaces humides.
  • Les moquettes, considérées comme l'un des matériaux les plus performants.
  • Les chapes en béton, leur forte masse leur permet d'atténuer fortement les bruits.

En fonction de la nature du problème, de vos attentes en termes de performance, ainsi que des spécificités de votre logement, certains matériaux seront plus appropriés que d'autres. Nous vous recommandons fortement de demander conseil à un professionnel en la matière. Le prix du matériau ainsi que son installation constitue également un critère de sélection.

La NRA (Nouvelle Réglementation Acoustique)

La NRA (Nouvelle Réglementation Acoustique) concerne l'ensemble des habitations disposant d'un permis de construire postérieur au 1er janvier 1996. Elle a pour objectif de fixer les différentes attentes en termes d'isolation phonique des bâtiments résidentiels contre les bruits extérieurs (venant de la rue par exemple) et intérieurs (les voisins en cas de logement collectif).

La NRA reconnaît cinq catégories de bâtiments, allant de BR1 à BR5, du plus exposé au moins exposé. En toute logique, les premiers doivent donc bénéficier d'un système d'isolation plus performant.

Le tableau ci-dessous indique pour chaque catégorie de bâtiment son niveau sonore environnant, ainsi que l'isolation minimum requise en façade, pour garantir un confort minimum à ses occupants :

 

Catégorie

Niveau sonore environnant

Isolation minimum en façade

BR1

+ 81 dB

45 dB

BR2

76 - 81 dB

42 dB

BR3

70 - 76 dB

38 dB

BR4

65 - 70 dB

35 dB

BR5

60 - 65 dB

30 dB

Les constructeurs ont ainsi l'obligation de prendre en compte ces indications dans le cadre de leurs prestations. Les exigences peuvent bien entendu varier en fonction de la nature du logement (maison indépendante ou jumelée, logement collectif).

Quel prix pour une isolation phonique du sol ?

Vous l'aurez compris, le prix d'une isolation phonique du sol peut varier énormément en fonction de matériau choisi, mais aussi de la taille de la surface à isoler. Nous vous recommandons donc de demander un devis personnalisé à un professionnel qui se chargera de vous présenter une estimation tarifaire. A titre indicatif, on considère que le prix d'une isolation phonique au niveau du sol pourra aller de 20 à 50 € le m². N'hésitez pas à contacter notre équipe pour obtenir le devis correspondant à votre projet, ou échanger sur les solutions isolantes les plus adaptées.

Une opération éligible à plusieurs aides écologiques

 

L'isolation phonique du sol se réalise avec les mêmes matériaux isolants utilisés pour l'isolation thermique. Donc cette opération permet de bénéficier de l'intégralité des aides auxquelles l'isolation thermique du sol est éligible. Il s'agit entre autres, du crédit d'impôt pour la transition énergétique, de la prime énergie, des subventions de l'Agence Nationale de l'Habitat (ANAH) ainsi que de l'éco prêt à taux zéro. Ces aides vont réduire très significativement (jusqu'à 60%) le coût de réalisation de l'isolation phonique du sol.