Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
  1. Accueil
  2. »
  3. Eco travaux
  4. »
  5. L isolation thermique
  6. »
  7. Plafond garage

Tout savoir sur l’isolation du plafond de votre garage

Publié le 01 Février 2019 à 14h02

Le garage est une pièce particulière de votre logement, souvent sujette au froid et à l’humidité. C’est pourquoi elle doit être isolée correctement ! Comment faire, quels isolants utiliser, quels avantages, quel prix ? On vous donne toutes les réponses ici pour faire les bons choix avant de vous lancer !

 

 

L’isolation du plafond de votre garage pour un meilleur confort de vie

Pourquoi isoler le plafond de votre garage ?

On le rappelle, le garage est un espace souvent froid et humide, surtout s’il est situé au sous-sol de votre maison. Le plafond de cette pièce étant en contact direct avec vos lieux de vie juste au-dessus, il doit nécessairement être isolé ! Vous éviterez ainsi les déperditions thermiques dans votre habitation, mais aussi les effets de condensation ou de salpêtre.

Comment bien isoler son garage ?

Pour isoler le plafond de votre garage, l’artisan y installe un isolant thermique et acoustique (synthétique, minéral, végétal ou animal). Le choix de l'isolant et la technique de pose vont dépendre de plusieurs éléments :

  • Le type de surface à recouvrir : bois béton, brique, tôle…
  • La forme du plafond : en pente ou à plat
  • Les obstacles apparents : tuyaux, canalisations, gaines électriques ou encore chevrons de charpente
  • La hauteur de la pièce : quand elle est inférieure à 2m10, il faut privilégier un isolant mince (synthétique)
Pour une bonne isolation de votre garage, voici quelques conseils supplémentaires :
  • Une pose à deux est toujours préférable que seul !
  • Il est recommandé d’isoler aussi la porte et les murs de la pièce, où s’effectuent aussi les déperditions thermiques
  • Si c’est possible, pourquoi ne pas isoler le toit de votre garage par l’extérieur ? Cela vous permet de gagner en superficie, surtout quand le toit est assez petit.

Quel entretien ?

L’isolant en lui-même n’a pas besoin d’être entretenu. Mais il faut savoir qu’avec le temps, certains matériaux ont tendance à se tasser, en particulier ceux d’origine végétale, minérale ou animale : il est donc recommandé de les changer tous les 10 ans environ. Quant aux isolants synthétiques, ils sont plus pérennes, mais attention, ils peuvent s’abîmer facilement à cause de chocs involontaires avec divers objets.

 

Quels sont les différents types d'isolants pour le garage ?

Focus sur les différents isolants existants

 

Les isolants minéraux

Les isolants végétaux

Les isolants synthétiques

Les isolants animaux

Matériaux isolants 

La laine de verre et la laine de roche

Plaques de liège expansé, fibres de bois.

Plaques de polystyrène extrudé (XPS), plaques de polyuréthane (PUR), feuilles d’aluminium. 

Plumes de canard, laine de mouton.

Caractéristiques

Ils sont plus appropriés pour une charpente en bois. Un sous plafond est nécessaire, et porte-vapeur conseillé pour l’étanchéité à l’eau

 Recommandés pour les plafonds en brique, en tôle ou en béton. Le sous-plafond est facultatif, et le pare-vapeur conseillé. 

Plus appropriés pour les plafonds en brique, en tôle ou en béton. Le sous-plafond est facultatif. 

 Ils sont peu recommandés pour les plafonds de garage. 

 

Quel isolant choisir ?

Comparons les avantages et inconvénients des principaux matériaux minéraux, végétaux et synthétiques, tous conseillés pour l’isolation du plafond de votre garage.

 

La laine de verre et la laine de roche (isolants minéraux) 

Les fibres de bois (isolants végétaux)

Les plaques de liège expansé (isolants végétaux)

Les plaques de polystyrène extrudé et les plaques de polyuréthane (isolants synthétiques)

Avantages

Économiques, recyclables, très bonne performance et difficilement inflammables 

Bonne performance et bonne durabilité

Bonne performance et bonne longévité

Bonne performance, peu coûteux, pose facile, ne craint pas l’humidité 

Inconvénients

Impact écologique négatif et risques d’allergies 

Énergie grise importante pour les panneaux de fibres de bois

A ne pas utiliser en grandes quantités car sa récolte a lieu seulement tous les 10 ans

Non écologiques et possible dégagement de fumées toxiques en cas de feu

 

Quel est le prix de ces matériaux ?

Il est important de bien se renseigner car les montants sont très variables en fonction de l’isolant choisi ! Voici les prix moyens constatés pour chacun d’entre eux :

  • Laine de verre : 11,50 €/m2
  • Laine de roche : 13,50 €/m2
  • Liège expansé : 95 €/m2
  • Fibre de bois : 40 €/m2
  • Plumes de canard : 20 €/m2
  • Laine de mouton : 30 €/m2
  • Polystyrène extrudé : 20 €/m2
  • Polyuréthane : 65 €/m2
  • Feuilles d'aluminium : 10 €/m2
  •  

     

Besoin d'info ?
Contactez-nous :

0 800 000 838

Du lundi au samedi de 8h à 19h
(Notre numéro vert > appel gratuit)

Pacte Energie Solidarité