Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
  1. Accueil
  2. »
  3. Eco travaux
  4. »
  5. L isolation thermique
  6. »
  7. Plafond sous sol

Isolez votre sous-sol par le plafond !

Publié le 01 Février 2019 à 15h02

Pour lutter contre les déperditions de chaleur dans votre logement, avez-vous pensé à isoler votre sous-sol ? Simple et efficace, l’isolation du plafond de votre sous-sol vous permet d’être mieux chez vous, mais aussi de réduire votre facture de chauffage ! On vous explique comment faire.

 

 

Comment fonctionne l’isolation du sous-sol par le plafond ?

Pourquoi isoler son sous-sol par le plafond ? 

Saviez-vous que près de 10% des déperditions de chaleur dans votre maison s’effectuent par le sol ? En effet, si cette zone est mal isolée, le froid remonte du sous-sol en hiver, pour un inconfort persistant au fil des années. Et un bon chauffage n’y changera malheureusement rien ! La solution ? Lors de la construction de votre maison, bien isoler votre plancher est essentiel. Mais sur un bien qui n’est pas neuf, cette opération peut endommager un parquet. Rassurez-vous, il est encore possible d’agir en isolant le plafond de votre sous-sol ! Une seule condition requise : qu’il soit accessible, et donc que votre maison soit de plain-pied. 

 

Quelles techniques d’isolation ? 

La pose d’isolant dépend essentiellement de la configuration du plafond de votre sous-sol. Voici les différents modes de fixation possibles : 

  • Le collage : on colle des plaques d’isolant — généralement du polystyrène — au plafond. Avant la pose, l’artisan nettoie la zone, puis il fixe des lattes de bois autour de la pièce pour supporter les plaques, avec des étais jusqu’à ce que la colle sèche.
     

  • La projection : on projette de la mousse polyuréthane sur le plafond avec un outil de pulvérisation dédié. Cet isolant adhère sur toutes les surfaces, bois, béton ou pierre. Bon à savoir : cette technique fonctionne particulièrement sur les plafonds voûtés !
     

  • Le vissage : ici, les panneaux d’isolant sont vissés et retenus avec des suspentes ou des chevilles. On peut les fixer entre les lambourdes ou directement sur le plafond. Des plaques de laine minérale peuvent également être calées entre les chevrons. Dans ce cas, la largeur doit être supérieure à celle de l’espace qui sépare les poutres : vous pouvez ensuite les retenir avec un grillage ou de la ficelle. 

Les plus : 

Pour cacher les isolants, vous pouvez utiliser du Placoplatre ou des panneaux OSB pour un rendu plus esthétique : il vous faut alors fixer des rails métalliques entre lesquels placer les isolants. 

Si vous utilisez votre cave, prenez garde à ce que l’épaisseur de l’isolant ne réduise pas trop la hauteur sous plafond de la pièce ! Idéalement, elle doit être d’environ 2,10m. 

 

Quel entretien ? 

L’isolation du plafond de votre sous-sol ne requiert aucun entretien particulier. Mais il est tout de même important de bien choisir son isolant ! La plupart d’entre eux peuvent facilement durer quelques dizaines d’années sans être abîmés. 

Quel isolant choisir ?

  • Les blocs de polystyrène : légers et résistants à l’humidité, ils sont recommandés en cas d’isolation du plafond d’une cave ou d’un vide sanitaire. 

  • La mousse polyuréthane : très performante, elle étanchéifie un plafond de façon optimale. En plus, la pose est rapide : on peut isoler 100m² en une journée ! 

  • La laine de roche : incombustible, imputrescible, avec une excellente résistance thermique 

  • Le liège expansé : résiste à l’assaut des insectes et à l’humidité. Il est très facile à poser. 

A savoir : 

La laine de verre est généralement contre-indiquée pour ce type d’isolation, car elle absorbe la condensation de l’eau. Elle risque donc de se dégrader très vite si elle est posée dans un environnement humide. 

 

Avantages et inconvénients de l’isolation du sous-sol par le plafond

Les avantages : 

  • Le chantier n’est pas invasif pour votre foyer

  • Ces travaux sont rapides à mettre en oeuvre et peuvent s’effectuer en une journée 

  • Il s’agit d’une opération assez simple, qui ne nécessite pas de main d’oeuvre spécialisée (excepté pour la pulvérisation de la mousse polyuréthane)

  • C’est relativement économique 

Les inconvénients : 

  • Vous ne pouvez pas utiliser n’importe quel isolant 

  • L’isolation peut réduire la hauteur sous plafond de votre cave ou cellier

Combien ça coûte ? 

Un professionnel vous demande en général entre 10 et 30€/m² pour une isolation de votre sous-sol par le plafond. A savoir qu’on estime que l’épaisseur requise pour tapisser cette zone est d’au moins 4cm. 

WVoici la variation des prix en fonction de l’isolant choisi, pour 4cm d’épaisseur : 

  • Polystyrène extrudé : 6,5 cm à 10,5 €/m²

  • Laine de roche 6 cm à 16€/m²

  • Liège expansé 15 à 20€/m²

  • Mousse polyuréthane 16 à 20€/m²

Besoin d'info ?
Contactez-nous :

0 800 000 838

Du lundi au samedi de 8h à 19h
(Notre numéro vert > appel gratuit)

Pacte Energie Solidarité