Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Accueil » Eco Travaux » L Isolation Thermique » Ponts Thermiques

Les ponts thermiques : tout savoir sur ces fuites de chaleur !

Lorsque l'on souhaite améliorer les performances énergétiques de son logement, plusieurs points sont à prendre en compte. Cependant, avant toute chose, le point le plus important est la détection d’éventuels ponts thermiques. En effet, si ceux-ci ne sont pas traités, les travaux d'isolation n'auront pas l'effet escompté, tant du point de vue du confort thermique, qu'au niveau de la diminution espérée de la facture d'énergie.

 

 

Qu'est-ce qu'un pont thermique ?

On parle de pont thermique lorsqu'il y a discontinuité entre les parois d'une structure et les matériaux qui la couvrent. Cette zone fragilisée est sensible aux variations de température, et il faut y prêter le plus grand intérêt.
Les spécialistes estiment en effet que les ponts thermiques sont responsables de 5 à 10% des déperditions de chaleur dans une maison. C'est pourquoi il est nécessaire de les évaluer afin de prioriser les travaux d'isolation de votre logement. Ces travaux permettront d'améliorer votre confort, mais aussi de baisser significativement votre facture énergétique.
Un professionnel peut alors effectuer un DPE (Diagnostic de performance énergétique), qui permet entre autres de localiser les ponts thermiques, mais aussi d’estimer le coût de ces déperditions. Celui-ci va effectuer un bilan thermique. Pour cela, il effectue en premier lieu une étude de votre environnement, prenant en compte l'âge de votre logement, ses matériaux et ses équipements, mais aussi une analyse de votre habitation à l'aide d'une caméra thermique. Il peut alors détecter d'éventuelles fuites thermiques, et vous conseiller sur les travaux à effectuer.

 

Où et comment apparaissent les ponts thermiques ?

Clairement, les ponts thermiques peuvent être situés dans de nombreux endroits. Cela varie en fonction entre autres de votre architecture, mais aussi de l'isolation de chaque pièce. En effet, tout défaut d'isolation dans le logement est susceptible d'être à l'origine d'un pont thermique.
On observe cependant fréquemment des ponts thermiques situés sur les points de jonction entre deux ou trois parois, les angles et les percements dans les murs.
Les emplacements les plus sensibles à leur apparition sont :

  • la connexion entre la toiture et les murs
  • la jonction entre les murs et les planchers
  • la jonction entre les façades et les murs de refend
  • la jonction entre les murs et le balcon
  • les ouvertures situées sur le toit
  • les menuiseries, portes et fenêtres
  • les prises de courant

 

Les ponts thermiques dans un logement : un phénomène à détecter au plus tôt

 

Comment identifier la présence de pont thermique ?

Si vous avez des doutes sur l'isolation de votre maison, vous pouvez effectuer un test simple. Vous pouvez en effet déceler d’éventuels ponts thermiques en plaçant simplement vos mains sur les zones suspectes. Si vous ressentez de fortes différences de température, vous êtes probablement en présence d'un pont thermique.

De plus, si vous observez dans votre logement la formation de tâches de condensation, d'humidité ou de moisissures, il est fort probable que votre habitation ait des ponts thermiques. Un professionnel pourra alors vous le confirmer.

 

Des conséquences non négligeables

Cette faille dans l'isolation a de lourdes conséquences. D'une part, une quantité des calories produites s'échappent du logement. Pour contrer cet effet, afin de retrouver un confort thermique agréable, les habitants ont tendance à augmenter la température de chauffage. La conséquence est une augmentation notoire de la facture énergétique.
Mais aussi, un pont thermique entraine une formation de condensation, et favorise aussi l’apparition de mauvaises odeurs et de moisissures. En plus d'entraîner inévitablement une usure précoce de l'habitation, ces signes présentent aussi un risque sanitaire. Ils peuvent en effet provoquer des allergies ou des irritations chez les personnes sensibles.
 

Comment supprimer les ponts thermiques ?

Il n'est pas possible de supprimer complètement les ponts thermiques. Cependant, à l'aide d'astuces, on peut considérablement les atténuer :

  • avec la pose d'un isolant sous la chape afin qu’elle ne soit pas en contact direct avec l’extérieur
  • avec la mise en place des planelles isolantes
  • avec la pose d'un rupteur thermique entre les parois et les planchers, ou en bout de dalle
  • avec l’installation de dalles flottantes au niveau des planchers
  • en enrobant les ponts thermiques grâce à un matériau isolant
  • en procédant au remplacement des vieilles menuiseries ou du simple vitrage
  • en isolant les façades par l’extérieur

Le moyen le plus efficace pour atténuer les ponts thermiques est l’isolation par l’extérieur. Elle permet en effet d’isoler l’espace entre les murs et les planchers. Cependant, cette solution a un coût important.