Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Accueil » Eco Travaux » L Isolation Thermique » Reglementation Thermique

Qu'est-ce que la réglementation thermique ?

Destinée à encadrer les caractéristiques thermiques et énergétiques des constructions neuves, la réglementation thermique impose des normes particulièrement précises. Une réglementation qui évolue régulièrement pour élever le niveau de performance énergétique des bâtiments neufs en intégrant les techniques et les technologies les plus récentes. Quelques explications pour tout comprendre de cette réglementation incontournable.

 

 

La réglementation thermique : pourquoi et depuis quand ?

L'idée d'une réglementation thermique est apparue après le choc pétrolier de 1973 et la nécessité d'économiser l'énergie. Abrégée RT, cette réglementation est toujours suivie dans sa désignation par l'année de son élaboration. Ainsi se sont succédées les RT 1974, RT 1982, RT 1988, RT 2000, RT 2005 et RT 2012. Ce processus réglementaire a permis entre 1974 et 2012 de diviser par 4,5 la consommation primaire des bâtiments neufs exprimée en kWhep/m².an. Depuis quelques années, les pouvoirs publics élaborent la future réglementation thermique qui devrait rentrer en vigueur en 2020.


La RT 2012

En vigueur depuis le 1er janvier 2013, la RT 2012 constitue un véritable bond en avant en termes de performances à atteindre. Cette dernière a en effet été élaborée sur la base de l'ancien label Bâtiment Basse Consommation (BBC). Concrètement, les exigences de la RT2012 permettent une diminution significative de la consommation et de la facture énergétique d'un logement neuf. Ce résultat est obtenu par :

  • Une isolation optimale du bâti et des ouvrants adaptés pour diminuer la quantité de chauffage et d'éclairage nécessaire afin d'abaisser au maximum le coefficient Besoin Bioclimatique (Bbio)
  • L’instauration d'un seuil bas de consommation maximale. La quantité d'énergie nécessaire au confort du logement (chauffage, climatisation, éclairage et production d'eau chaude sanitaire) ne doit pas dépasser 50 kWh/m2/an (modulable en fonction de la géographie)
  • L’instauration d'une température intérieure conventionnelle pour le confort l'été. Il s'agit de conserver à l'intérieur du logement une certaine fraicheur afin d'éviter la mise en route d’un climatiseur énergivore.

Au dépôt du permis de construire, le projet devra avoir été validé par un thermicien. Ce spécialiste s'appuie sur la SHAB (Surface HABitable), la SDP (Surface De Plancher) et la SHONrt (Surface Hors d'Oeuvre Nette Réglementation Thermique) calculée par l'architecte pour attester de la prise en compte des prescriptions de la RT 2012.


Quel système de chauffage pour un logement RT 2012 ?

Le choix d'un système de chauffe reste déterminé par la surface à chauffer et la situation géographique du logement concerné. La RT 2012 rend éligible plusieurs systèmes de chauffage :

 

Comment savoir si un logement répond aux normes RT 2012 ?

Tout logement construit après le 1er janvier 2013 doit répondre aux spécifications de la RT 2012. La fin de chantier s'accompagne d'ailleurs de la remise d'une attestation au service de l'urbanisme de la mairie concernée. Le propriétaire d'un logement peut demander copie de ce document. Dans le doute, celui-ci peut faire réaliser un diagnostic thermique qui identifiera et priorisera les travaux à réaliser. Plus complet, le bilan thermique dresse lui un inventaire des faiblesses énergétiques d'un logement. Il permettra notamment d'identifier les déperditions c'est-à-dire les ponts thermiques à traiter et d'évaluer la consommation énergétique réelle de ce dernier. En cas de non-respect avéré de la RT 2012, le maitre d'ouvrage peut exiger du maître d'œuvre des travaux de remise en conformité.


Que prévoit la RT 2020 ?

La RT 2020 se montrera tout aussi ambitieuse que la RT 2012 en son temps. De fait, cette nouvelle réglementation thermique va imposer la construction de bâtiment à énergie positive (BEPOS). Ce type de bâtiment doit pouvoir produire plus d’énergie qu'ils n’en consomment. Ce résultat s'obtient par la construction de bâtiments parfaitement isolés et équipés en moyens autonomes de production énergétique conséquents. La RT 2020 prévoie notamment :

  • De limiter la consommation de chauffage à 12 kWhep par m2 et par an
  • Une consommation totale d’énergie primaire inférieure à 100 kWh par m2 et par an
  • L’utilisation des énergies renouvelables
  • L’utilisation de matériaux de construction écologiques.

Force est de constater que la réglementation thermique a fortement fait progresser la qualité de la construction en France. L'élévation régulière des exigences normatives a permis la construction de bâtiment neufs de moins en moins énergivore. La future RT 2020 engage cette fois le secteur de la construction sur la voie du développement durable et de la transition énergétique. Un défi majeur !

Besoin d'info ?
Contactez-nous :

0 800 000 838

Du lundi au samedi de 8h à 19h
(prix d’un appel local)