Accueil » Eco Travaux » La Chaudiere » Modele A Condensation

Tout savoir sur la chaudière à condensation

Appelée à devenir une norme, l'installation d'une chaudière à condensation assure le chauffage comme la production d’eau chaude. Au gaz ou au fioul, elle permet de réaliser jusqu’à 30 % d’économie d’énergie. Éligible au crédit d’impôt et à la Prime Énergie, elle représente un investissement judicieux.

La chaudière à condensation : comment ça marche ?

De manière générale, une chaudière à condensation, aussi appelée chaudière à haute performance énergétique fonctionne de la même façon qu’une chaudière classique. Cependant, toutes les étapes de la production de chaleur sont optimisées pour limiter au maximum les déperditions d’énergie.

Pour réchauffer l’eau nécessaire à l’alimentation du circuit de chauffage ou à l’usage sanitaire, une chaudière produit de la chaleur en brûlant un combustible. Généralement, du gaz ou du fioul. Avec un appareil standard, la vapeur d’eau et les fumées générées par cette combustion sont évacuées vers l’extérieur. La chaudière à condensation, quant à elle, garde la vapeur pour tirer parti de son énergie thermique. Elle récupère également les fumées qu’elle refroidit pour les transformer à leur tour en vapeur d’eau exploitable. Une fois cette opération réalisée elle élimine la vapeur d’eau condensée via le réseau des eaux usées.

Par ce mécanisme, elle consomme environ 30 % d’énergie en moins pour réchauffer la même quantité d’eau à injecter dans les radiateurs ou dans un plancher chauffant hydraulique.

Une chaudière à condensation est qualifiée d’appareil à haute performance énergétique (HPE) lorsque son Efficacité Énergétique Saisonnière (ETAS) est supérieure à 90 %. En principe, cette information est fournie par le constructeur. Le respect de ce critère est essentiel pour obtenir les aides financières de l'État.

Les différents types de chaudières à condensation

Les chaudières à condensation classiques se déclinent en deux modèles distincts employant chacun un combustible différent :

  • Les chaudières à gaz à condensation sont reliées au gaz de ville ou à un réservoir de propane placé à l’extérieur du logement.
  • Les chaudières à fioul à condensation sont aussi performantes d’un point de vue énergétique, mais supposent l’installation d’une cuve de fioul dont il faudra refaire le plein régulièrement.

Depuis peu, il existe des chaudières à micro-cogénération qui combinent chauffage et fourniture en eau chaude, mais sont également capables de produire de l’électricité.

Installation et entretien

Une chaudière à condensation est aussi facile à installer qu'une chaudière traditionnelle. Elle doit simplement être placée dans un local ventilé et être pourvue d’un conduit d'écoulement vers les eaux usées ainsi que d’un système d’évacuation des produits de combustion.

L’entretien n’est pas compliqué, mais doit être effectué par un professionnel, une fois par an. Pour un plus grand confort, vous pouvez opter pour un contrat d’entretien. Selon ses options, il vous garantit la régularité des contrôles et vous assure l’intervention d’un chauffagiste en quelques heures, quel que soit le problème que vous rencontrez avec votre appareil.

 

Avantages et inconvénients d’une chaudière à condensation

Cette sorte de chaudière possède de nombreux avantages :

  • Elle permet de réaliser des économies en réduisant la consommation de combustible.
  • Elle peut atteindre un rendement dépassant largement les 100 %.
  • Elle dispose d’un prix attractif, d’autant plus qu’elle ouvre droit au crédit d’impôt, à la prime énergie et à la prime coup de pouce, notamment pour les modèles au gaz.
  • Elle offre jusqu’à 30 % d’économie d’énergie
  • Elle émet moins de gaz polluants grâce à une combustion complète du fioul ou du gaz.
  • Elle assure le chauffage comme la production d’eau chaude sanitaire, mais est aussi compatible avec un chauffe-eau.

Selon votre situation, l’installation d’une chaudière à condensation entraîne parfois des désagréments :

  • En absence de raccord au gaz de ville, il faut prévoir la pose d’un réservoir de propane en extérieur. De même, les chaudières au fioul nécessitent la mise en place d’une cuve à l’intérieur ou à l’extérieur du logement pour stocker le combustible.
  • Dans le cas d’une alimentation en gaz propane, sachez que le rendement énergétique est plus faible.
  • Le raccordement au réseau d’eaux usées est obligatoire.

Chaudière à haute performance énergétique; quel budget ?

Les modèles de chaudière à condensation d’entrée de gamme coûtent entre 2 000 € et 2 500 €. Les appareils les plus performants et les plus récents atteignent les 9 000 €. À celui de la chaudière s’ajoute le prix de la main-d’œuvre au moment de l'installation. Il se situe aux alentours de 1 000 €.

Le budget à prévoir pour se chauffer toute l’année varie en fonction du combustible utilisé. La nécessité de faire venir un professionnel pour remplir le réservoir de propane ou la cuve de fioul impacte également le coût de revient annuel.

 

La pose d’une chaudière à condensation par un chauffagiste agréé donne droit à un crédit d’impôt de 30 % et à la prime octroyée par certains fournisseurs d’énergie.

En ce qui concerne l’entretien annuel, comptez entre 100 € et 200 € selon la formule choisie.