Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
  1. Accueil
  2. »
  3. Eco travaux
  4. »
  5. La chaudiere
  6. »
  7. Modele a microcogeneration

Tout savoir sur la chaudière à microcogénération

Publié le 01 Février 2019 à 15h02

La chaudière à microcogénération produit du chauffage et de l’eau chaude, mais également de l’électricité. Ces chaudières au gaz de nouvelle génération offrent de bonnes performances et favorisent l’autonomie énergétique. Encore peu utilisées, ce type d'équipement est promu à un bel avenir. Le prix relativement élevé de la chaudière à microcogénération peut être compensé par les économies réalisées et les aides au financement.

 

 

Présentation de la chaudière à microcogénération

Une chaudière à micro-cogénération offre tous les avantages d’une chaudière à condensation mais permet en plus de produire de l’électricité chez soi sans aucune installation supplémentaire. Cet équipement comporte 2 éléments essentiels : un moteur qui produit de l’énergie et un système à condensation qui fournit de la chaleur. La technologie la plus utilisée pour la production d’électricité est celle du Stirling, qui fonctionne sur le principe du 4 temps. Le terme de chaudière à micro-cogénération est réservé aux appareils dont la puissance électrique est inférieure à 36 kVA, de façon à les distinguer des équipements industriels.
Le rendement d’une chaudière à micro-cogénération est en moyenne de 80 à 90 % pour le chauffage et de 10 à 20 % pour l’électricité. En cas de besoins en chauffage accrus, certains modèles sont dotés d’un brûleur d’appoint qui apporte un complément de chaleur. Il faut dans ce cas prévoir un second conduit d’évacuation des produits de combustion. Ce type de chaudière permet de bénéficier d’un apport en électricité régulier, même durant les pics de consommation hivernaux. La production d'énergie électrique peut couvrir de 50 à 80 % des besoins du logement.
L’énergie produite n’ouvre pas droit aux options de rachat très avantageuses dont bénéficie l’électricité photovoltaïque, c’est pourquoi l’électricité produite est généralement consommée dans le logement. Il est néanmoins conseillé de souscrire un contrat de rachat dans tous les cas car, lorsque l’électricité produite n’est pas consommée dans l’habitation, elle peut être automatiquement injectée dans le réseau.
L’installation d’une chaudière à micro-cogénération s’effectue de la même manière qu’une chaudière au gaz classique. Il est conseillé de la raccorder à des radiateurs basse température ou à un plancher chauffant. La pose peut s'effectuer au sol ou au mur en fonction des modèles. Un raccordement au réseau électrique est nécessaire pour la revente du surplus de production.
La chaudière à micro-cogénération est éligible aux aides financières à la rénovation énergétique comme le crédit d’impôt, la TVA à 5,5 % ou les subventions de l’Anah. La pose doit être effectuée par un artisan certifié RGE. L’entretien est le même que pour une chaudière au gaz récente. Les contrats d’entretien annuels permettent de conserver un matériel performant et en bon état. Il existe néanmoins encore peu de professionnels formés à cette technologie.

Avantages et inconvénients

La chaudière à micro-cogénération offre de nombreux avantages :

  • des économies sur les factures de gaz et d’électricité
  • une grande facilité d’utilisation
  • un confort optimal en toute saison
  • une plus grande autonomie énergétique

Le principal obstacle à l’achat est le prix plus élevé par rapport à une chaudière à condensation classique. Cet écart peut être compensé par les économies réalisées. Vu le caractère très prometteur de cette technologie, les prix vont sûrement évoluer à la baisse au fur et à mesure que l'offre va se diversifier. L'installation d'une chaudière à micro-cogénération nécessite de conclure un contrat de revente d'électricité, en plus du contrat d'approvisionnement en gaz classique.

Prix d’une chaudière électrogène

Il existe encore peu de modèles de chaudières à micro-cogénération sur le marché. Les prix pose comprise varient de 10 000 € à 20 000 €.

Bon à savoir

Les chaudières à micro-cogénération limitent le recours à des sources de production d’électricité polluantes en cas de pics de consommation hivernaux.
Ces chaudières peuvent être installées aussi bien dans des maisons individuelles que des appartements, mais aussi dans les petits locaux à usage tertiaire.
Les chaudières à micro-cogénération sont quelquefois appelées chaudières électrogènes ou écogénérateurs. Si cette technologie est compatible avec le fioul et le bois, les chaudières disponibles pour le grand public fonctionnent essentiellement au gaz.
Les besoins en électricité des ménages étant appelés à augmenter en raison de la prolifération des équipements électroniques, la cogénération permet de limiter le développement de nouvelles infrastructures lourdes pour les réseaux électriques.

 

Besoin d'info ?
Contactez-nous :

0 800 000 838

Du lundi au samedi de 8h à 19h
(Notre numéro vert > appel gratuit)