Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Accueil » Eco Travaux » La Chaudiere » Prix Chaudiere A Condensation

Prix de la chaudière à condensation

Alors que le montant de l'électricité, du gaz ou du fioul ne cesse d'augmenter et que la question environnementale occupe une place prépondérante, il devient primordial de réduire sa consommation énergétique. La chaudière à condensation représente un excellent moyen d'y parvenir. Certes, son coût à l'achat est plus élevé qu'une chaudière classique. Mais les économies réalisées sur la facture de chauffage offrent l'assurance d'obtenir un retour sur investissement très rapide, sans parler des nombreuses aides financières disponibles qui feront d'autant plus baisser son prix !

 

 

Pourquoi choisir une chaudière à condensation

Lorsque l'on recherche un grand confort thermique et un rendement maximal, c'est naturellement vers la chaudière à condensation qu'il faut se tourner. En remplacement de votre ancienne chaudière, cet appareil de chauffage performant peu énergivore fera baisser la facture énergétique annuelle jusqu'à 30 % ! Écologique et économique, la chaudière à condensation récupère en effet les calories présentes dans la fumée générée par la combustion du gaz, du fioul ou du bois, afin de préchauffer le liquide caloporteur. De cette façon, il n'a besoin que d'un minimum d'énergie combustible pour atteindre la température ambiante souhaitée. Il existe deux modes d'installation : la chaudière murale, compacte, qui se fixe au mur et la chaudière au sol, de plus grande taille, qui trouve généralement sa place au sous-sol, dans le garage ou le cellier. Quel que soit le modèle choisi, son rendement peut atteindre 110 %. Autrement dit, la chaudière à condensation produit plus d'énergie qu'elle n'en consomme ! Servant également à la production d'eau chaude, la chaudière à condensation présente un avantage non négligeable, celui d'optimiser le confort de chauffe étant donné qu'elle maintient une température constante au sein du logement.

 

Quel est le prix de la chaudière à condensation ?

Plusieurs facteurs influencent le coût d'une chaudière à condensation. Tout d'abord, tout dépend de la taille, du modèle, de la marque et du type de combustible choisis, mais aussi de la configuration de l'habitation. Il faut savoir que la chaleur monte et qu'il suffit de chauffer le rez-de-chaussée pour bénéficier d'un réel confort dans les pièces situées à l'étage. Ainsi, une maison de plain-pied de superficie identique exige une puissance de chauffe supérieure de la chaudière, puisque la surface au sol est plus grande. Pour vous donner une idée, des experts ont estimé qu'il faut environ compter 39 euros par mètre carré d'espace à chauffer. Ensuite, il faut tenir compte de l'usage de l'appareil. Notez qu'une chaudière à condensation fonctionnant en continu aura un meilleur taux de rendement, à l'image d'un véhicule qui circule en ville et consomme plus que sur l'autoroute à une vitesse stabilisée. Enfin, n'oubliez pas les éventuelles contraintes techniques. Par exemple, il est probable qu'il faille surélever la chaudière pour permettre l'évacuation des condensats, c'est-à-dire de l'eau. Ne négligez pas non plus l'écoulement de fumée ! Il est recommandé d'opter pour un tube à double paroi, indispensable pour aspirer l'air frais et rejeter les combustibles. Comme ce type de chaudière condense, le risque est élevé de voir de la gelée se former par la condensation avec un tube de moindre qualité, et finalement boucher l'évacuation. Prévoyez alors 100 euros supplémentaires par mètre courant.

 

Coût d'achat de la chaudière à condensation selon le combustible choisi

Afin de définir plus précisément le budget à prévoir pour la mise en place d'une chaudière à condensation, il convient de réfléchir à la technologie utilisée :

  • une chaudière à condensation au gaz naturel coûte entre 2000 et 6000 euros HT selon le fabriquant et le type d'installation, au sol ou au mur. Comptez alors environ 2000 à 3000 euros TTC pour un modèle à gaz de 25 kW, composé d'un ballon d'appoint de 40 litres, et 3000 à 4000 euros TTC pour un appareil équipé d'un ballon d'eau chaude de 120 litres ;
  • une chaudière à condensation au fioul affiche un prix oscillant entre 2500 euros et 8500 euros HT. Ajoutez à cela 500 à 1800 euros HT pour la cuve ;
  • Une chaudière à pellets de bois revient en moyenne à 3000 euros, un prix pouvant grimper jusqu'à 20000 euros HT pour les modèles les plus sophistiqués. Comptez en plus 800 à 3000 euros HT pour les silos qui peuvent être en métal, textile ou maçonnerie.

 

Coût d'installation et frais induits

L'appareil devant être raccordé à une évacuation pour expulser les fumées, il est impératif de faire appel à un professionnel. Peut-être même sera-t-il nécessaire d'en créer une dans le cas où votre bien immobilier en est dépourvu. Cependant, les tarifs varient considérablement d'un professionnel à un autre. Il apparaît donc préférable de faire établir un devis auprès de plusieurs entreprises qualifiées afin de comparer les prix. Pour vous donner un aperçu, la main d'œuvre d'un artisan agréé s'élève globalement entre 500 et 1500 euros HT, soit 32 à 65 euros de l'heure pour une chaudière au gaz naturel. S'agissant d'une chaudière au fioul, il vous en coûtera en moyenne de 1000 à 3000 euros HT ; idem pour le modèle à pellets. L'entretien annuel étant obligatoire, comptez 95 à 200 euros HT. Adressez-vous à un spécialiste agréé, il en va de votre sécurité et de celle de tous les habitants ! L'idéal est de faire appel à un artisan labellisé RGE, c'est-à-dire reconnu garant de l'environnement. Non seulement il sera en mesure de calculer le bon dimensionnement de l'appareil de sorte que le logement soit correctement chauffé avec un rendement optimal mais en plus, cela vous permettra de bénéficier des aides financières de l'État.

 

Comment choisir son modèle de chaudière à condensation ?

Vous disposez de grands volumes ? N'hésitez pas à opter pour une chaudière à condensation au sol. Elle affiche un tarif plus élevé mais, bien entretenue, elle présente une longévité de 25 à 30 ans, alors que la version murale a une durabilité moyenne de 15 ans. Vous n'aurez alors plus à vous soucier de l'empreinte écologique de votre habitation ! En revanche, si votre logement est assez petit, la chaudière à condensation murale sera des plus rentables. Dans tous les cas, réservez un espace suffisamment grand pour l'emplacement de votre appareil. Pour finir, désirez-vous une chaudière qui produise de l'eau chaude sanitaire ? Appelée chaudière mixte, elle se différencie de la chaudière simple service uniquement destinée au chauffage.

Le prix de la chaudière à condensation peut se réduire grâce à des aides financières comme la Prime Coup de pouce Chauffage lors d’un remplacement d’une ancienne chaudière et cumulable avec d’autres aides comme le crédit d’impôt par exemple.

Besoin d'info ?
Contactez-nous :

0 800 000 838

Du lundi au samedi de 8h à 19h
(Notre numéro vert > appel gratuit)

Pacte Energie Solidarité