Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Accueil » Eco Travaux » La Pompe A Chaleur

Tout savoir sur la pompe à chaleur

Le fonctionnement d'une pompe à chaleur est relativement simple. Il consiste, grosso modo, à puiser de l'énergie dans l'environnement extérieur, pour ensuite l'utiliser à l'intérieur du domicile grâce à un plancher chauffant, aux radiateurs ou bien avec un ventilo-convecteur. La chaleur présente dans le sol, l'eau et l'air est donc utilisée par la pompe à chaleur pour vous réchauffer ou vous rafraîchir pour un coût moindre.

 

 

Plusieurs types de pompe à chaleur

On distingue globalement trois types de pompes à chaleur : La pompe à chaleur aérothermique air-air, la PAC air-eau et la PAC géothermique sol-eau

  • La pompe à chaleur air-air (PAC air-air) : cet équipement ne nécessite pas de circuit de chauffage central. Il insuffle directement l'air chaud dans le logement, par le biais de bouche d'insufflation. Servant principalement au chauffage du logement, il peut aussi peut faire office de climatiseur en été s'il est doté de la fonctionnalité réversible. Ce type de pompe à chaleur n'est pas éligible au crédit d'impôt transition énergétique et nécessite un système de chauffage d'appoint comme par exemple un radiateur électrique. Mais son prix est accessible est son installation simple.
  • La pompe à chaleur aérothermique (air-eau) : cette pompe à chaleur (PAC) prélève la chaleur présente dans l'air et l'utilise pour chauffer le logement et produire de l'eau chaude sanitaire. Il fonctionne comme un système de chauffage central et nécessite des émetteurs comme des radiateurs à eau ou un plancher chauffant hydraulique. Si la maison est bien isolée, cette PAC pourra couvrir jusqu'à 80% des besoins en chauffage et en eau chaude.
  • La pompe à chaleur géothermique (sol-eau) : elle fonctionne suivant le principe de la géothermie. C'est-à-dire, elle prélève de la chaleur présente naturellement dans le sol ou dans l'eau d'une nappe phréatique pour chauffer le logement et produire de l'eau chaude sanitaire. Toutefois, il ne faut pas le confondre avec le chauffage urbain géothermique utilisant la haute chaleur du sous-sol en profondeur, car c'est un système très différent.

Avantages et inconvénients de la pompe à chaleur

Les avantages sont nombreux ! La pompe à chaleur permet d'obtenir jusqu'à 70 % d'économies d'énergie. Elle assure à la fois le chauffage et le rafraîchissement (s'il s'agit d'un modèle réversible), une double fonctionnalité qui permet un important gain d'espace. La gamme de produits proposée par les différents fabricants est de plus en plus large et s'adapte facilement aux attentes d'une clientèle de plus en plus diversifiée.

Avantages de la PAC air-air :

  • Double fonctionnalité chauffage/climatisation
  • Idéale si la surface de terrain disponible pour son installation est limitée
  • Son installation n'est pas très compliquée (comparée à celle d'une PAC géothermique)
  • Performances élevées [avec un coefficient de performance (COP) de 3,5 à 4,2]

Avantages de la PAC air-eau :

  • Double service, sert au chauffage et à la production d'eau chaude sanitaire
  • Les deux modes de captages (horizontal et vertical) sont possibles un maximum de flexibilité
  • Eligible aux principales aides écologiques : crédit d'impôt transition énergétique, prime énergie, subventions ANAH, TVA réduite, etc.
  • Fonctionnement silencieux

Le prix de la pompe à chaleur

Le coût d'une pompe à chaleur varie d'un modèle à un autre, et selon la société qui prendra en charge son installation. Selon les types, la surface de l'habitat, le prix peut varier de moins de 3 000 euros à plus de 18 000 euros pour les modèles les plus puissants destinés aux maisons de plus de 100m2, moyennement isolées.

Veuillez bien noter que certaines PAC (aérothermique air–eau et géothermiques) sont éligibles à plusieurs aides écologiques qui peuvent prendre en charge jusqu'à 70% de leur coût d'acquisition.

Les aides disponibles pour la PAC

Elles sont nombreuses, on peut citer entre autres :

 

Les aides publiques et subventions

  • L'ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie) et les Régions subventionnent l'installation de systèmes solaires.
  • L'ANAH (Agence Nationale pour l'Amélioration de l'Habitat) accorde des subventions pour les réalisations de travaux de rénovation dans les logements privés par leurs propriétaires.
  • La Caisse de retraite pourra vous attribuer, sous certaines conditions, des subventions pour les travaux d'adaptation et de rénovation.
  • Le crédit d'impôt transition énergétique : qui est de 30% des sommes éligibles (16000 euros pour un couple, et 400 par personne à charge supplémentaire)

 

Les prêts à taux bonifiés

  • Le prêt à taux zéro auprès de votre Banque
  • Le prêt à un taux de 1 % accordé par un organisme collecteur du 1% logement
  • Le prêt Pass-Travaux

Besoin d'info ?
Contactez-nous :

0 800 000 838

Du lundi au samedi de 8h à 19h
(prix d’un appel local)