Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Accueil » Eco Travaux » La Pompe A Chaleur » Prix PAC Eau Eau

Prix de la pompe à chaleur eau-eau

Une pompe à chaleur eau/eau (ou aquathermique) utilise la chaleur contenue dans la nappe phréatique. Cette dernière constitue une excellente source de chaleur dans la mesure où sa température varie peu au fil de l'année.

 

 

Mode de fonctionnement d'une Pompe à chaleur eau/eau

L'installation d'une PAC eau/eau nécessite de creuser un puits, dont la profondeur dépend du niveau de la nappe phréatique. Ce dispositif permet de pomper l'eau de la nappe pour la conduire à la PAC. La pompe aquathermique récupère la chaleur de l'eau en provenance de la nappe à l'aide d'un produit réfrigérant. Ce dernier alimente un échangeur thermique qui permet de réchauffer l'eau du circuit de chauffage. Le processus de refroidissement fait baisser la température de l'eau de la nappe phréatique d'environ 5°C. Cette eau est redirigée via un second puits à sa profondeur d'origine et pompée dans la nappe.

Contraintes d'installation et avantages énergétiques

La PAC eau/eau présente un excellent rendement énergétique et constitue donc un investissement rentable. C'est d'autant plus vrai qu'en raison des températures constantes de l'eau en provenance de la nappe, il est possible d'utiliser le système non seulement pour le chauffage, en hiver, mais aussi pour rafraîchir le logement en été. Contrairement à d'autres pompes à chaleur, elles suffisent au chauffage et à la production d'eau sanitaire et ne nécessitent pas l'installation d'un système hybride.

Pour autant, l'installation d'une pompe à chaleur eau/eau présente aussi quelques inconvénients, au premier rang desquels les contraintes techniques. Ces dernières expliquent en grande partie le prix d'une PAC eau/eau, ainsi que nous le verrons plus en détail ci-dessous. Il faut aussi disposer de suffisamment de place, puisque les deux puits doivent être distants d'au moins 10 mètres. La nappe doit se trouver au maximum à 15 mètres de profondeur. L'eau doit être testée avant l'installation : elle ne doit pas contenir trop de manganèse ou de fer.

Coût d'une PAC eau/eau

Plusieurs critères sont à prendre en compte pour déterminer le coût matériel de la PAC aquathermique :

  • les frais d'analyse de l'eau, tout d'abord, étape indispensable pour déterminer si une PAC pourra fonctionner sur site ou si la composition de l'eau fera courir des risques de corrosion à l'installation,
  • l'achat de la pompe elle-même : compter 8000 euros en moyenne, jusqu'à 12000 euros pour les modèles les plus puissants, à déterminer en fonction de la taille du logement.
    Il vous faudra ajouter la réalisation des deux puits, celui pour l'arrivée d'eau pompée depuis la nappe et celui du retour, ainsi que le matériel additionnel (ensemble de tuyaux).

Coût de l'installation d'une PAC eau/eau

Difficile de chiffrer précisément l'installation d'une pompe à chaleur eau/eau, le coût dépendant non seulement du matériel, mais surtout de la complexité du chantier pour l'accès à l'eau de la nappe phréatique. Si des forages profonds sont nécessaires, le tarif peut rapidement grimper. On considère qu'il faut prévoir en moyenne 4000 euros pour la réalisation de deux puits. Ajoutez environ 2000 euros pour les canalisations.

Lorsqu'on additionne les frais d'études préalables, l'achat du matériel (pompe, échangeur thermique, canalisations), la réalisation des deux puits et la mise en service de l'installation, le coût de revient d'une PAC eau/eau peut osciller entre 11 000 et 20 000 euros.

Quelques conseils

Avant tout, choisissez un modèle de PAC qui puisse bénéficier du crédit d'impôt pour la transition énergétique et de la prime coup de pouce énergie. Renseignez-vous aussi sur les éventuelles aides accordées par votre région et n'oubliez pas que les avantages financiers liés à l'installation d'un mode de chauffage écologique sont conditionnés par le recours à un professionnel RGE.

Avant de vous lancer, incluez bien tous les coûts dans votre calcul. N'oubliez pas que la mise en service doit être effectuée par un professionnel agréé. Vous pouvez faire installer une PAC eau/eau dans une construction neuve. Dans ce cas, les forages pourront se faire en même temps que les travaux de branchement du logement, et le terrassement finalisant le chantier remettra en état vos extérieurs.

C'est évidemment un avantage par rapport à l'ancien, même si vous pouvez parfaitement faire installer une pompe à chaleur eau/eau dans ce deuxième type de logement. Vous devrez cependant accepter les nuisances liées aux forages.