Chaudière murale ou au sol : que choisir ?

Par Romane Saget

Vous êtes décidé à installer une nouvelle chaudière à la maison. Après avoir fait le choix important du combustible et de la technologie, il faut choisir la pose : murale ou au sol ? Pour vous aider, voici tous les avantages et inconvénients liés à chaque type de chaudière.

 

Profitez de notre offre Sérénité et faites installer votre chaudière gaz à condensation par l'un de nos artisans dans toute la France. Des travaux réalisés dans les règles de l'art à partir de à partir de 1 092 €.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

Les grands types de chaudières

Sur le marché, il existe trois technologie de chaudières principales :
 

  • la chaudière classique : son rendement n'est pas excellent et ses performances sont en dessous des autres.
  • la chaudière basse température : elle chauffe l’eau du circuit à une température moins élevée. Elle permet de faire des économies d’énergie.
  • la chaudière à condensation : ce modèle à haute performance énergétique et le plus répandu dans les maisons. Ce type de chaudière réutilise les fumées de combustion pour augmenter son rendement. C’est de loin le plus écologique et économique !

👉 La chaudière gaz à condensation se démarque par son fonctionnement et ses excellentes performances. Jamy vous l'explique en vidéo.

 

 

Quelle que soit la technologie de chaudière que vous installez, vous avez le choix entre une chaudière qui se fixe au mur et une chaudière qui se pose au sol. Passons en revue toutes les différences qu’elles présentent.

Les performances

Chaudière gaz

La technologie de votre chaudière (classique ou condensation) influe énormément sur le rendement de votre appareil. En revanche, il faut savoir qu’il n’y a aucune différence de rendement ou de puissance entre la chaudière sol et murale. Il faut donc se chasser de l’esprit que la chaudière murale est moins performante.


Dans tous les cas, le plus important est de choisir une puissance adaptée à votre logement. Pour cela, appuyez-vous sur des éléments concrets :
 

  • la superficie à chauffer
  • la qualité de l’isolation en place
  • le nombre de personnes qui vit dans le foyer
  • le besoin d’eau chaude sanitaire ou non
     

L’installation 

La pose de la chaudière est sans doute l’un des éléments les plus différenciant entre la chaudière murale et au sol.

 

Chaudière gaz murale

Au mur : pratique et peu volumineux

La chaudière qui se fixe au mur présente de grands atouts, notamment pour les petites surfaces et les espaces restreints. Logiquement, le fait qu’elle soit fixée en hauteur limite sa taille et son poids. Vous pouvez la cacher dans un placard ou dans le coin d’une pièce avec peu de passage.


👉 La chaudière murale est conseillée dans un appartement ou une maison de petite superficie.

 

 

Au sol : une pièce dédiée

La chaudière plus classique se pose directement sur le sol. Avec sa taille plus volumineuse, vous ne pouvez pas l’installer n’importe où. Une chaudière au sol prend généralement place dans un garage ou une pièce sans passage.


👉 La chaudière au sol est conseillée dans les grandes maisons.
 

Vos besoins en eau chaude sanitaire

Eau qui coule d'un robinet

De par sa taille plus importante, la chaudière au sol est capable de couvrir de grands besoins en eau chaude. Elle se couple souvent à un ballon de stockage et peut fournir de l’eau chaude pour une grande famille de manière constante.


À l’inverse, la chaudière murale est moins adaptée à ce genre d’usage. Elle est tout à fait capable de produire votre eau chaude, mais pas en quantité astronomique.

👉 Ce qu’il faut retenir 

Pour un ménage de deux personnes : l’eau chaude d’une chaudière murale suffit.
Pour une grande famille : la capacité de production d’une chaudière au sol est nécessaire.

Le prix : combien ça coûte ? 💸

Le prix de l'équipement

Le prix est un élément central dans votre choix final, et c’est bien normal ! Au vu de sa taille et de ses capacités, il n’est pas étonnant que la chaudière au sol soit légèrement plus chère :
 

  • chaudière gaz à condensation au sol : entre 4 000 et 7 000 €
  • chaudière gaz à condensation murale : entre 3 500 et 6 000 €

 

Le prix de l’entretien

Entretien chaudière

À l’achat, il faut aussi prendre en compte le coût de l'entretien de votre équipement. La loi vous oblige dans tous les cas à faire vérifier votre chaudière une fois par an par un professionnel.


👉 Il faut tout de même noter que la chaudière murale demande plus d’attention au quotidien et une maintenance plus soutenue. Cela peut engendrer quelques coûts supplémentaires.

 

Les aides à la rénovation

Bonne nouvelle ! Le type de pose de votre chaudière ne change rien aux aides financières disponibles. Le plus important, c’est sa technologie. Dès lors que vous installez une chaudière à très haute performance énergétique (THPE), soit une chaudière à condensation gaz, vous vous assurez d’être éligible. Qu’elle s’installe au mur ou au sol n'influe pas sur ce point !
 

La pose d’une chaudière THPE vous donne droit à :
 

  • la prime énergie : appelée Prime Effy chez nous, elle vous accorde jusqu’à 908 € pour votre chaudière.
  • MaPrimeRénov’ : distribuée par l’Anah, cette aide vous verse jusqu’à 1 200 € et se cumule à la prime énergie.
  • La TVA à 5,5 %
  • L’éco-PTZ : il vous permet de financer ce que les aides ne prennent pas en charge. Le tout, sans payer d’intérêt !
     
Artisan Effy

Pas envie de vous plonger dans les aides à la rénovation énergétique ? Pacte Energie Solidarité le fait pour vous ! Avec notre offre Sérénité, nous faisons installer une chaudière performante chez vous et nous nous occupons de vous obtenir les aides. Vous n’avez aucun frais à avancer !

Artisan Effy
Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

Romane Saget

Journaliste web pour Effy

Journaliste pour les sites du groupe Effy, je suis devenue experte en rénovation énergétique. Les travaux de chauffage et d'isolation n'ont plus de secret pour moi, et n'en auront bientôt plus pour vous !