Comment fonctionne un chauffage par géothermie ?

Par L’équipe de rédaction

Le chauffage géothermique fait partie des installations de chauffage ayant recours à l’énergie renouvelable. Ce système va notamment assurer la production de chaleur via les calories récupérées dans l’environnement immédiat de l’habitation. Malgré un investissement initial conséquent et une installation caractérisée par sa complexité, le chauffage géothermique constitue, à terme, une source d’économie d’énergie incontestable.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

Chauffage géothermique : Principe de fonctionnement et caractéristiques

Afin de mieux comprendre comment fonctionne le chauffage géothermique, il convient de définir ce qu’est la géothermie. Il s’agit ici de puiser la chaleur contenue dans le sol pour la diffuser dans toute l’habitation. Pour cela, une pompe à chaleur géothermique sera essentielle. Cette dernière va venir récupérer la chaleur grâce à des capteurs enfouis dans le jardin autour de la demeure. A noter que ces capteurs peuvent avoir un positionnement vertical ou horizontal qui nécessitera, dans le premier cas, un forage, et dans le second cas, des travaux de terrassement.

 

Dans les différents capteurs mis en place va circuler un liquide caloporteur qui va se charger de la récupération des calories du sol. La pompe à chaleur installée au sein du logement aura alors pour fonction de transformer ces dernières en chaleur. Il est important de préciser que la chaleur ainsi récupérée servira autant au chauffage de l’habitation que pour la production d’eau chaude sanitaire.

Schéma fonctionnement PAC geothermique

La question de la méthode de captage

Comme évoqué précédemment, le chauffage géothermique suppose de faire installer différents capteurs au sol. Pour déterminer quelle est la méthode de captage la plus judicieuse, il sera nécessaire de tenir compte de la configuration et de la surface de son terrain.

 

Le captage horizontal va consister à enterrer des tubes à faible profondeur (de 0,60 m à 1,20 m de profondeur). Pour une telle installation, il est impératif que la surface du terrain soit deux fois supérieure à celle de la zone habitable du logement afin de produire une chaleur suffisante.

 

Le captage vertical sera mieux adapté à un terrain de faible superficie. Dans le cas présent, les capteurs feront l’objet d’un enfouissement par forage avec une profondeur de l’ordre de 100 m. Ce type d’installation est particulièrement intéressant pendant la période hivernale dans la mesure où les effets du froid se font moins sentir à cette profondeur.

Quels sont les avantages et les inconvénients du chauffage géothermique ?

Le chauffage géothermique présente des avantages indéniables à connaître et dont les principaux sont les suivants :

 

  • Il s’agit d’un système de production de chaleur très performant
  • Une solution de chauffage très économique sur le long terme
  • Un équipement non polluant et écologique

 

Toutefois, tout particulier souhaitant s’orienter vers un tel système de chauffage doit en connaître les inconvénients majeurs :

 

  • Un budget conséquent à prévoir pour l’installation du système
  • Nature du sol : un critère dimensionnant dans la sélection du captage
  • Une installation complexe nécessitant obligatoirement l’intervention d’un expert

Quel est le prix d’un chauffage géothermique ?

Il faut savoir que le coût total d’un chauffage géothermique se calcule en mètre carré et dépendra également du type d’installation choisi. Sans surprise, le prix va être en lien avec certains critères au premier rang desquels figurent la nature du sol, la méthode de captage privilégiée et enfin la technologie équipant la pompe à chaleur. Bien évidemment, l’importance de la surface habitable devant être chauffée pèsera également dans le coût global de l’opération.

 

En moyenne, le prix dont devra s’acquitter le particulier pour disposer d’un chauffage géothermique couvrant les besoins d’une habitation de 100 mètres carré sera compris entre 22 000 et 52 000 €. Ce tarif comprend l’ensemble des travaux d’installation associés.

 

Bien que ce prix puisse apparaître élevé, il est toutefois à mettre en perspective avec les économies d’énergie attendues. A la condition que la pompe à chaleur installée au sein du logement soit suffisamment performante, il sera possible d’économiser jusqu’à 70 % de son budget d’énergie actuel.

Des aides financières propres à faire diminuer le coût du projet

Bien que le coût à allouer à la mise en place d’un chauffage géothermique à son domicile soit particulièrement conséquent, il est toutefois impératif de nuancer ce prix au vue des aides accordées pour un tel projet.

 

En faisant le choix d’utiliser des émetteurs de chaleurs dans le cadre de l’installation d’un chauffage géothermique, le particulier pourra profiter de différentes aides financières à l’image de la prime énergie, de la TVA réduite ou encore du CITE 30 %. Ces opportunités de faire baisser la facture de l’investissement initial doivent être sérieusement prises en compte et constituent des incitations solides pour abandonner les énergies fossiles.

Quelques recommandations à suivre avant la concrétisation du projet

Avant de se lancer dans les travaux de captage sur le terrain, le particulier devra suivre scrupuleusement certaines démarches administratives au premier rang desquelles figurent la consultation du Plan Local d’Urbanisme (PLU) pour savoir si les travaux prévus nécessitent une autorisation préalable.

 

De même, ce dernier devra effectuer une demande préalable à la Direction Régionale de l’Environnement de l’Aménagement et du Logement (DREAL) dans l’hypothèse où des forages à plus de 10 mètres de profondeur sont envisagés.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction