Comment bien isoler votre plafond ?

Par L’équipe de rédaction

Essentielle pour améliorer les performances énergétiques d’un habitat, l’isolation thermique du plafond peut être réalisée de différentes manières. Découvrez les techniques, les isolants et bien sûr le budget à prévoir !

 

Effy Sérénité vous accompagne dans l'isolation de vos combles perdus et de vos sols. Pour des travaux de qualité au prix juste, vous savez ce qu'il vous reste à faire !

J'isole ma maison

Simulation gratuite et immédiate

Le principe de l’isolation thermique du plafond

L’isolation thermique de vos plafonds est une étape indispensable dans la rénovation énergétique de votre logement. Opter pour une isolation par l’intérieur est le moyen le plus économique de limiter les pertes de chaleur par le plafond. La manière de mettre en place votre isolation dépend de la situation du plafond à isoler :

 

  • Si le plafond se situe entre deux étages (plafond droit) : il est nécessaire de combiner une isolation thermique et phonique combinée est nécessaire.
     
  • Si le plafond se situe sous le toit (plafond rampant) : dans ce cas vous avez le choix entre deux types d’isolation :
    • un plafond collé, avec un isolant mince recouvrant le plafond existant
    • un faux plafond, avec un isolant plus épais selon la place disponible

Quel type d'isolant choisir ?

Pour le choix de vos matériaux d’isolation, les possibilités sont très nombreuses. Tout dépend de la technique d'isolation utilisée, mais aussi de votre budget.

Les isolants existants sur le marché

- Les matières d’origine minérale (le verre cellulaire, la laine de roche, la laine de verre) offrent des performances remarquables tant au niveau thermique que phonique.

- Les matières d’origine végétale (le liège expansé, la fibre de bois, la ouate de cellulose) permettent de limiter fortement les déperditions de chaleur par votre plafond.

- Les isolants synthétiques (polystyrène extrudé, polystyrène expansé, polyuréthane) sous formes de panneaux rigides conviennent si l’isolation phonique n’est pas essentielle.


👉 Dans le cas d'un plafond collé

L'idéal est de vous tourner vers un isolant mince ou rigide. Vous avez le choix entre le polystyrène, le liège en rouleaux ou le polyuréthane.


👉 Dans la cas d'un faux plafond

Ici, un isolant épais est adapté. Vous pouvez vous tourner vers de la laine minérale comme la laine de verre ou de roche, mais aussi de la laine végétale.

Les avantages et inconvénients

Procéder à l’isolation thermique de vos plafonds vous offre de nombreux avantages ! Voici pourquoi vous devez sauter le pas :
 

  • Vous réalisez des économies sur vos factures de chauffage.
  • Vous gagnez en confort global dans votre logement.
  • Vous valorisez votre habitation pour la revente.
  • Vous vous débarrassez des principales déperditions thermiques.

 

Deux éléments sont également à prendre en compte en vous lançant dans l'isolation d'un plafond :
 

  • Les pièces à isoler ne sont plus habitables pendant l’installation.
  • Le coût peut être conséquent en cas de surface importante à isoler.

Le prix d’un plafond bien isolé

Le prix total de l’installation comprend à la fois l’achat des matériaux isolants et leur pose par un professionnel RGE. Il peut paraître tentant de réaliser vous-même la pose pour faire des économies, mais il s’agit d’une opération délicate qu’il est déconseillé de mener sans une expérience préalable. Pour une isolation efficace, nous vous recommandons de laisser faire une artisan qualifié.


Le coût d’une isolation thermique du plafond tourne autour de 50 € /m2 :
 

  • à partir de 10 € pour l’achat des matériaux
  • environ 40 € pour la main d'œuvre

 

👉 Les prix des isolants varient énormément selon leur épaisseur, leur origine (minéral, végétal ou synthétique) et leur traitement. À titre indicatif, voici quelques-uns des prix conseillés pour des matériaux d’isolation thermique :

Coût moyen au m² des matériaux isolants en 100 mm d’épaisseur
Laine de verre entre 3 et 8 €
Laine de roche entre 5 et 15 €
Fibre ou laine de bois, chanvre, lin environ 15 €
Verre cellulaire entre 10 et 50 €
Vermiculite entre 10 et 15 €
Laine de mouton, plume de canard, ouate de cellulose, coton entre 15 et 20 €
Polystyrène expansé ou extrudé entre 10 et 20 €
Polyuréthane environ 20 €

Les aides à la rénovation énergétique

part 350

En matière de rénovation énergétique, de nombreux dispositifs sont à votre disposition pour réduire la facture de vos travaux. Et bonne nouvelle, l'isolation des plafonds bénéficie de la plupart d'entre eux :

J'isole ma maison

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction