Isolation d'un plafond de garage

Tout savoir sur l’isolation du plafond de votre garage

Par L’équipe de rédaction

Le garage est une pièce particulière de votre logement, souvent sujette au froid et à l’humidité. C’est pourquoi elle doit être isolée correctement ! Comment faire, quels isolants utiliser, quels avantages, quel prix ? On vous donne toutes les réponses.

 

Chez nous, l'isolation du plafond de votre garage fait partie de nos priorités. Avec l'accompagnement Sérénité, vous bénéficier d'un prix réduit, d'aides directement déduites de votre facture, de matériel de qualité et d'artisans RGE locaux. 

J'isole mes sols

Simulation gratuite et immédiate

Gagnez en confort en isolant votre garage

Pourquoi isoler le plafond de votre garage ?

La plupart du temps, le garage est un espace non chauffé, souvent froid et humide. D'autant plus s’il est situé au sous-sol de votre maison. Le plafond de cette pièce est en contact direct avec vos lieux de vie juste au-dessus et doit nécessairement être isolé ! Vous éviterez ainsi les déperditions thermiques dans votre habitation, mais aussi les effets de condensation ou de paroi froide.

👉 Avec les explications de Jamy, l'isolation des sols n'aura plus de secrets pour vous !

 

 

Comment bien isoler son garage ?

Pour isoler le plafond de votre garage, l’artisan y installe un isolant thermique et acoustique (synthétique, minéral, végétal ou animal). Le choix de l'isolant et la technique de pose vont dépendre de plusieurs éléments :

 

  • Le type de surface à recouvrir : bois béton, brique, tôle…
  • La forme du plafond : en pente ou à plat
  • Les obstacles apparents : tuyaux, canalisations, gaines électriques ou encore chevrons de charpente
  • La hauteur de la pièce : quand elle est inférieure à 2m10, il faut privilégier un isolant mince (synthétique)

 

Pour une bonne isolation de votre garage, voici quelques conseils supplémentaires :

 

  • Une pose à deux est toujours préférable que seul !
  • Il est recommandé d’isoler aussi la porte et les murs de la pièce, où s’effectuent aussi les déperditions thermiques
  • Si c’est possible, pourquoi ne pas isoler le toit de votre garage par l’extérieur ? Cela vous permet de gagner en superficie, surtout quand le toit est assez petit.

Les différentes techniques d'isolation

Pour un garage sous une pièce chauffée

Un garage qui se situe directement sous un pièce de vie doit absolument être isolé correctement. En tant que pièce non chauffée, elle entraîne des pertes de chaleur importante dans votre maison. La priorité ? Le plafond !


Il existe deux options d'isolation :
 

  • Des plaques d'isolant directement collées au plafond.
  • L'installation d'un faux-plafond dans votre garage pour y insérer de l'isolant.

 


👉 L'isolation du plafond de votre garage est considérée comme l'isolation du sol de la pièce située au-dessus. Chez Effy, nous vous proposons une offre clé en main pour réaliser ces travaux :
 

  • Des panneaux d'isolant de qualité
  • Des artisans RGE locaux
  • Des aides directement déduites pour un reste à charge avantageux !
J'isole mes sols

Simulation gratuite et immédiate

Pour un garage sous charpente

Lorsque votre garage possède sa propre toiture, les pertes de chaleur sont possibles. Dans ce cas, il faut procéder à une isolation de toiture, de la même manière que pour les combles de votre maison.


Voici comment un artisan procède :
 

  • Il pose un isolant sous les rampants de votre toiture.
  • Un pare-vapeur est installé pour une isolation 100 % étanche.
  • Vous pouvez décidez d'y ajouter des finitions comme des plaques de plâtre, ou bien de laisser l'isolant apparent.


Pour une toiture de garage plate

Souvent, les garages accolés à une maison ont une toiture plate. Dans ce cas, la meilleure solution est d'opter pour l'installation d'un faux plafond à l'aide de rails métalliques. Ensuite, il suffit d'insérer l'isolant de votre choix entre le plafond initial et le nouveau faux-plafond.


👉 Une lame d'air est ainsi conservée entre l'isolant et la paroi froide pour plus d'efficacité thermique.

Quels sont les différents types d'isolants ?

👉 Les isolants minéraux : la laine de verre et la laine de roche.

Ils sont plus appropriés pour une charpente en bois. Un sous plafond est nécessaire, et porte-vapeur conseillé pour l’étanchéité à l’eau.

 

👉 Les isolants végétaux : plaques de liège expansé, fibres de bois.

Recommandés pour les plafonds en brique, en tôle ou en béton. Le sous-plafond est facultatif, et le pare-vapeur conseillé. 

 

👉 Les isolants synthétiques : plaques de polystyrène extrudé (XPS), plaques de polyuréthane (PUR), feuilles d’aluminium.

Plus appropriés pour les plafonds en brique, en tôle ou en béton. Le sous-plafond est facultatif.  

 

👉 Les isolants d'origine animale : plumes de canard, laine de mouton.

Ils sont peu recommandés pour les plafonds de garage.
 

Quel isolant choisir ?

Comparons les avantages et inconvénients des principaux matériaux minéraux, végétaux et synthétiques, tous conseillés pour l’isolation du plafond de votre garage. 

 

 

La laine de verre et la laine de roche (isolants minéraux) 

Les fibres de bois (isolants végétaux)

Les plaques de liège expansé (isolants végétaux)

Les plaques de polystyrène extrudé et les plaques de polyuréthane (isolants synthétiques)

Avantages

Économiques, recyclables, très bonne performance et difficilement inflammables 

Bonne performance et bonne durabilité

Bonne performance et bonne longévité

Bonne performance, peu coûteux, pose facile, ne craint pas l’humidité 

Inconvénients

Impact écologique négatif et risques d’allergies 

Énergie grise importante pour les panneaux de fibres de bois

A ne pas utiliser en grandes quantités car sa récolte a lieu seulement tous les 10 ans

Non écologiques et possible dégagement de fumées toxiques en cas de feu

 

👉 Quel entretien ?

L’isolant en lui-même n’a pas besoin d’être entretenu. Mais il faut savoir qu’avec le temps, certains matériaux ont tendance à se tasser, en particulier ceux d’origine végétale, minérale ou animale.

Quant aux isolants synthétiques, ils sont plus pérennes, mais attention, ils peuvent s’abîmer facilement à cause de chocs involontaires avec divers objets.

Quel est le prix de ces matériaux ? 💸

Il est important de bien se renseigner car les montants sont très variables en fonction de l’isolant choisi. Le prix moyen de l'isolation d'un plafond de garage se situe entre 40 € / m² et 60 € / m².

 

Les aides à la rénovation énergétique

L'isolation d'un plafond de garage est un véritable coup de pouce pour améliorer les performances énergétiques de votre logement. Pour cela, elle bénéficie de plusieurs aides financières :

 

J'isole mes sols

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction