Casques de chantier de différentes couleurs

Les travaux de rénovation énergétique à entreprendre à la maison

Par L’équipe de rédaction

Réaliser des travaux de rénovation énergétique peut vous permettre d’alléger vos factures de chauffage et d'électricité, tout en obtenant un meilleur confort et en protégeant les ressources de la planète. Que demander de plus ? Isolation, chauffage, ouvertures... Voici tous les moyens possible pour rénover votre logement.

 

Vous vous lancez dans les travaux ? Nous vous accompagnons dans votre projet et allégeons vos dépenses avec nos offres d'isolation et de chauffage clés en main. Testez votre éligibilité gratuitement en quelques clics !

J'isole ma maison

Simulation gratuite et immédiate

Pourquoi entreprendre des travaux de rénovation énergétique ?

Plusieurs grandes motivations poussent souvent les ménages à entreprendre des travaux de rénovation énergétique :
 

  • Réduire le montant de vos factures de chauffage et d’électricité.
     
  • Atteindre un meilleur confort thermique aussi bien l’hiver que l’été, avec une maison tempérée, saine et bien ventilée.
     
  • Valoriser votre patrimoine immobilier, en mettant aux normes actuelles l’isolation, le chauffage et les équipements d’un bien.
     
  • Préserver l’environnement en limitant les émissions de CO2 ou de gaz à effet de serre liés au chauffage et en privilégiant des matériaux de construction durables et des équipements alimentés par des ressources renouvelables et non épuisables.

Par où commencer ?

Les travaux de rénovation énergétique représentent souvent un investissement conséquent. Mais il faut toujours garder en tête que l'investissement en vaut la peine. Ils permettent de réduire rapidement vos dépenses en énergie : 
 

  • Le chauffage représente environ les 2/3 de la facture énergétique des ménages.
  • La production d’eau chaude sanitaire est considérée comme le second poste de dépense, avec un poids de près de 10 % sur la facture d’énergie.


👉 Cependant, il est nécessaire de procéder dans l’ordre, afin d’assurer le succès de l’opération.

 

D'où viennent les déperditions thermiques ?

Dans un logement, ce sont les déperditions thermiques qui font augmenter vos factures. Si votre maison ne conserve pas la chaleur à l'intérieur, vous vous retrouvez obligé d'augmenter le chauffage. Il s'agit donc d'éliminer ces pertes de chaleur. Voici comment elles se répartissent :
 

  • Par la toiture et les combles : 30 %
  • Par les murs : 20 %
  • Les planchers bas (vide sanitaire, cave ou garage non isolé) : 10 %
  • Les fenêtres :  15 %
  • Les ponts thermiques dus aux interstices entre différentes surfaces isolées ou éléments de construction : 5 %
  • Les fuites, l'air renouvelé par la ventilation naturelle ou contrôlée, par les conduits de cheminée : 20 %

Première étape : l'isolation thermique

Avant de réfléchir à l’acquisition d’un nouveau mode de chauffage performant, il faut vérifier que le bâtiment soit correctement isolé. Pour résoudre les problèmes d'isolation, plusieurs travaux de rénovation énergétique peuvent être envisagés :
 

 

L'isolation des combles

Première cause de perte de chaleur dans une maison, l'isolation des combles perdus est aussi le travaux le plus simple à réaliser. Cela vous permet de réaliser jusqu'à 30% d'économies sur vos facture de chauffage !


Les travaux dépendent de la configuration de vos combles :
 

  • En combles perdus : une isolation par soufflage de laine de verre sur le plancher des combles.
     
  • En combles aménagés ou aménageables : une isolation de la toiture par l'intérieur (sous rampants) ou une isolation du toit par l'extérieur (sarking).
Couple dans une cuisine

Chez nous aussi les combles sont une priorité. Pour les faire isoler en toute simplicité, profitez de notre offre clé en main. Nous déduisons directement les aides pour réduire au maximum votre facture finale !

Couple dans une cuisine

L'isolation des murs : par l'intérieur ou l'extérieur ?

L'isolation des murs est très importante puisqu'elle vous permet de réduire vos pertes de chaleur jusqu'à 25 %. Pour cela, vous avez le choix entre deux techniques bien différentes : par l'intérieur ou par l'extérieur. Chacun de ces travaux ont leurs avantages et leurs inconvénients.


👉 L'isolation par l'extérieur crée un véritable manteau à votre maison. Elle recouvre l'ensemble de vos murs de blocs d'isolant, auquel s'ajoute un enduit ou un bardage. C'est de loin l'opération la plus efficace pour réduire les pertes de chaleur. En contrepartie, c'est un projet assez coûteux.


👉 L'isolation par l'intérieur est plus abordable. En revanche, elle ne s'avère pas aussi efficace. Vous devez aussi sacrifier quelques centimètres de vos pièces de vie pour laisser place à l'épaisseur de l'isolant et des nouvelles parois.

 

L'isolation des planchers bas

Dans une maison, l'isolation des planchers bas passe par : 
 

  • Les sols
  • Les caves et sous-sols
  • Les garages
  • Les vides sanitaires

 

Le but de l'opération est de poser de l'isolant entre un espace chauffé et un espace non chauffé. Pour cela, les artisan peuvent le faire par le dessus ou par le dessous. En rénovation, le plus simple est d'installer les panneaux isolants sous le sol à isoler. Cela évite de devoir détruire puis refaire le sol déjà existant.


👉 La plupart du temps, l'isolation des sols revient donc à isoler le plafond de la pièce du dessous.

Artisan Effy

Nous vous accompagnons de A à Z dans votre projet d'isolation des sols de votre maison. Nous vous envoyons un artisan RGE qualifié et déduisons directement les aides de votre facture. Vous ne payez que ce que vous devez !

Artisan Effy

Et ensuite ?

L’isolation thermique doit être accompagnée d’une bonne gestion de l’air entrant et sortant de votre logement. Il est aussi important de gérer l'humidité ambiante grâce à l’installation d’une VMC à double flux.

 

Pour aller encore plus loin, il est possible de changer les ouvertures de votre logement pour installer des fenêtres à double ou à triple vitrage. Pensez aux persiennes, volets et autres solutions pour limiter l’exposition au soleil en été. Dans le cas d’un agrandissement ou de travaux de rénovation importants, réfléchissez soigneusement à l’emplacement des ouvertures pour profiter d’un apport de chaleur gratuit en hiver, sur le principe des maisons passives.

Deuxième étape : le chauffage

Une fois votre maison bien isolée et ventilée, il faut s'attarder au mode de chauffage. Un chauffage performant, peu énergivore et écologique  est important pour faire des économies et gagner en confort.

De nombreuses options de chauffage s'offrent à vous !

 

Les pompes à chaleur (PAC)

Les pompes à chaleur sont des équipements performants et écologiques par définition. Elles utilisent les calories présentes naturellement dans l'air, dans le sol ou dans l'eau pour créer de la chaleur et la distribuer à tous vos radiateurs. Une pompe à chaleur remplace très facilement une ancienne chaudière dans un circuit de chauffage central.


👉 Mais laquelle choisir ?

Il existe différentes PAC :
 

  • Les aérothermiques (air-eau, air-air) : très simple à poser, la PAC air-eau se compose de deux unités distinctes pour l'intérieur et l'extérieur de votre maison. La PAC air-air, légèrement moins écologique, fonctionne grâce à des ventilo-convecteurs disposés dans chacune de vos pièce.
     
  • Les géothermiques : très performantes les PAC géothermiques demandent aussi beaucoup de travaux. Ils sont nécessaire pour lui permettre de pouvoir puiser ses calories sous la terre, à plusieurs mètres de profondeur. Son coût est donc plus élevé.

 

👉 Avec une pompe à chaleur...

Vous faites jusqu'à 70 % d'économies sur vos factures de chauffage.
Vous utilisez une énergie renouvelable et inépuisable.
Vous produisez beaucoup plus d'énergie que vous en consommez !

Pompe à chaleur

Convaincu par la pompe à chaleur ? Ca tombe bien, nous avons une offre parfaite pour vous ! Une pompe à chaleur air-eau posée en une demi-journée par un artisan RGE de notre réseau, des aides financières déduites et un accompagnement tout au long des travaux.

Pompe à chaleur

Les chaudières performantes

Fini les vieilles chaudière gaz, fioul et bois. Place à la chaudière gaz à condensation ! En réutilisant les fumées de combustion, elle est capable de booster son rendement. Vous la trouvez en version murale ou au sol, selon vos besoins et préférences.


Si vous souhaitez un combustible plus écologique et économique, vous pouvez opter pour une chaudière à granulés de bois. Fait de sciure de bois, ce type de combustible possède un très fort pouvoir calorifique. 

 

Choisissez une chaudière performante pour :

Ses économies d'énergie : jusqu'à 30%
Sa simplicité d'installation et d'utilisation : tout est automatique
Son confort thermique : une température homogène dans toute la maison

Des aides à la rénovation énergétique

Vous n'êtes pas seul dans l'aventure ! Pour vous aider à réaliser vos projet et les financer sans difficultés, il existe de nombreuses aides. Des aides financières versées par l’État, par les collectivités locales ou par les fournisseurs d’énergie sont octroyées pour les travaux les plus efficaces :
 

  • La prime énergie (CEE) : chez nous, elle s'appelle Prime Effy. Son montant dépend du type de travaux que vous entreprenez et de votre situation.
  • MaPrimeRénov' : versée par l'Anah, elle se cumule à la prime énergie. De la même manière, son montant évolue en fonction de votre catégorie de revenus et de vos travaux.
  • L’Éco-PTZ
  • Le taux de TVA réduit à 5,5 %
  • Les aides Habiter Mieux Sérénité et Agilité de l’Anah
J'isole ma maison

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction