Serpentins de chauffage au sol

Tout ce qu’il faut savoir sur le plancher chauffant

Par L’équipe de rédaction

Un plancher chauffant diffuse de la chaleur par le sol. Il s'agit d'une solution peu énergivore qui fournit un confort d’utilisation optimal pour votre maison. Mais comment cela fonctionne-il exactement, quels sont les avantages et inconvénients de ce système, et pour quel prix ? On vous dit tout ! 

 

Si vous souhaitez changer d'équipement de chauffage, sachez qu'Effy Sérénité vous propose des offres de travaux clé en main pour un prix réduit. Profitez-en ! 

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

Un plancher chauffant, c'est quoi ?

Le principe de fonctionnement d’un chauffage par sol comme le plancher chauffant est simple : il chauffe vos espaces par rayonnement grâce aux tubes ou à la résistance thermique placée dans une chape en béton.

 

Pour fonctionner, il est relié à une chaudière ou à une pompe à chaleur qui chauffe l’eau. Celle-ci circulera ensuite à travers des serpentins par lesquels les calories se diffuseront dans vos pièces. L’eau est chauffée à 35°C en moyenne dans les appareils à basse température afin que la température du sol n’excède pas 28°C. Dans le cas de systèmes électriques, c’est un câble chauffant qui est installé dans la dalle.

Les différents types de plancher chauffant

Pendant l’achat de votre matériel, vous avez le choix entre les types de plancher chauffant suivants :

 

  • Le plancher hydraulique qui est relié à un système de chauffage central. Efficace, peu énergivore, facile à régler, il peut aussi fournir de la fraîcheur s’il fonctionne avec une pompe à chaleur réversible.

 

  • Le plancher rayonnant électrique (PRE) qui est le plus plébiscité par le public en raison de son prix abordable et de sa mise en œuvre assez simple. La montée de chaleur est rapide et celle-ci est enveloppante et confortable.

 

  • Le plancher chauffant électrique à accumulation ou plancher mixte qui est combiné à d’autres solutions de chauffage telles que les plinthes ou les radiateurs. Il est idéal pour les régions connaissant des hivers rudes. Il se caractérise par le fait que les calories sont stockées dans une épaisse chape en béton avant d’être restituées plus tard.

Une pose à confier à un spécialiste

Un plancher chauffant peut être installé partout, même dans aux étages de votre maison. La pose d’e ce système de chauffage est assez complexe et nécessite l’intervention d’un professionnel. De nombreuses étapes entrent dans son installation :

 

  • La pose du collecteur : sur un système hydraulique, il s’agit de l’interface qui permet à l’eau de circuler dans le tube et qui assure son retour vers la chaudière afin d’y être à nouveau réchauffée. Il comporte deux nourrices comportant autant de raccords qu’il y a de boucles qui constituent le plancher. C’est aussi au niveau du collecteur que l’on règle le débit du liquide et la température. Comme il est peu esthétique, il convient de le cacher derrière une plaque de plâtre ou dans un placard.
  • La pose d’une boîte de dérivation et d’un thermostat lorsque le plancher chauffant est électrique.
  • L’installation des plaques isolantes : les câbles et les serpentins ne sont pas directement placés sur la dalle, mais sur des isolants afin que la chaleur ne se perde pas dans le sol.
  • La mise en place des tubes et du câble chauffant : ils seront agrafés sur des plaques planes ou fixés sur des plaques à plots. Ils doivent couvrir la surface d’une manière homogène pour une bonne répartition de la température.
  • Le coulage de la chape en béton : son épaisseur est de 30 mm environ. Avant de couvrir les tubes, il sera néanmoins nécessaire d'envoyer de l’eau dans le circuit afin de vérifier qu’il est fonctionnel et qu’il ne présente aucune fuite.
  • La pose du revêtement : à l’exception des parquets flottants et épais, de certaines essences de bois qui ne supportent pas la chaleur, de la moquette et des tapis épais, la majorité des revêtements conviennent pour couvrir un sol équipé d’un plancher chauffant.

Notre conseil 🧐

Pour la pose de votre plancher chauffant, faites appel à un artisan Reconnu Garant de l'Environnement (RGE)  ! Ce label est un gage de qualité et d'expertise dans le secteur de la rénovation énergétique.

Comment entretenir un plancher chauffant ?

C'est bien simple : un plancher chauffant électrique ne requiert aucun entretien régulier de votre part.

 

Cependant, pour le préserver, il faut veiller à ce que la tension électrique soit stable et on évitera de percer le sol. Dans le cas d’un équipement hydraulique, les canalisations doivent être purgées tous les 5 ans environ pour évacuer la boue. La chaudière et la pompe à chaleur, elles, doivent faire l’objet d’un contrôle annuel. Si ces actions sont correctement effectuées, la durée de vie d'un plancher chauffant est de 25 ans en moyenne ! 

Les avantages et les inconvénients du plancher chauffant

Le plancher chauffant présente de nombreux avantages ainsi que quelques faiblesses.

 

Ses avantages :

 

✔️Il diffuse une chaleur uniforme et agréable dans les pièces

✔️La surface au sol est optimisée, les pièces n’étant pas encombrées par les radiateurs

✔️Il peut être combiné avec n’importe quel type de chaudière : au gaz, fioul, bois, etc.

✔️Il est économique et permet de réaliser des économies d'énergie

✔️Un large choix de revêtement est disponible 

 

Ses inconvénients :

 

❌La maintenance de ce système est complexe, notamment en cas de fuite d’eau ou de panne au niveau du câble chauffant

❌Il y a un risque de surchauffe lorsque la chaleur émise par le plancher s'ajoute à celle produite par les appareils et celle apportée par les rayons du soleil.

Quel budget prévoir ?

Voici les tarifs moyens auxquels s'attendre pour l'installation d'un plancher chauffant dans votre logement : 

  • Plancher chauffant électrique : entre 30 et 60 € le mètre carré
  • Plancher chauffant à eau : entre 60 à 120 € par mètre carré

 

Bien entendu, cela représente des sommes conséquentes. La bonne nouvelle, c'est que les émetteurs de chaleur auxquels raccorder ce système (chaudière THPE ou pompe à chaleur) sont éligibles à de nombreuses aides financières pour en réduire le coût : la Prime Effy, MaPrimeRénov', l'éco-PTZ... N'hésitez pas à vous renseigner sur chacune d'entre elles pour en savoir davantage ! 

Je remplace mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction