Prix de l’isolation des combles

Par L’équipe de rédaction

L'ADEME estime que 25 à 30 % des pertes énergétiques d'une habitation sont causées par une toiture mal isolée. L'isolation des combles est donc une action prioritaire pour améliorer votre confort thermique. Le coût de l’isolation des combles dépend de la technique choisie, elle-même principalement liée à la configuration des lieux.

J'isole mes combles

Simulation gratuite et immédiate

Des méthodes d’isolation différentes selon le type de combles

Pour les combles habitables; l'isolation se fait par l'intérieur (ITI) ou l'extérieur (ITE) :

 

  • l'ITI : une ou plusieurs couches de matériau isolant sont positionnées sous la toiture puis recouvertes par une finition (du liège, des plaques de plâtre…) ou un pare-vapeur.
  • l'ITE : trois méthodes sont pratiquées et consistent à fixer les isolants sur la charpente. Il s'agit soit de panneaux isolants emboîtables avec parements, soit de caissons chevronnés autoporteurs/ Pour la technique dite du « sarking », les chevons sont recouverts par une succession de couches : pare-vapeur, panneaux de bois isolés, matériau isolant, écran de sous toiture, chevrons, contre-chevrons puis liteaux.

 

Pour les combles perdus, le choix de la technique repose essentiellement sur l'accessibilité aux lieux :

 

  • faciles d'accès (que le plancher soit en béton ou en bois) : des panneaux ou des rouleaux d'isolants, dont l'épaisseur équivaut à celle des solives, sont installés sur un pare-vapeur. Une seconde couche isolante peut être positionnée sur la première.
  • difficiles d'accès : l'isolant en vrac (laine minérale, ouate de cellulose…) est soufflé.

👉 Découvrez toute l'importance de l'isolation des combles en compagnie de Jamy !

 

 

Les principaux facteurs influant sur le coût de l’isolation des combles

Pour réaliser des travaux d'isolation des combles, différents paramètres font varier le prix global du projet :

 

  • les dimensions de la surface à isoler
  • le matériau utilisé : les isolants avec les meilleures performances isolantes sont plus onéreux. En contrepartie, ils sont efficaces même avec de faibles épaisseurs.
  • la personne réalisant les travaux : un professionnel ou un particulier

Le prix d'achat des matériaux isolants

Le coût des isolants est notamment lié à leurs performances, caractérisées le coefficient de résistance thermique (R, en M2.K/W). Le coût moyen (en €/par m2, pour une épaisseur de 10 mm), est de l'ordre de :

 

Isolant

Prix moyen

laines minérales : de roche ou de verre

5 à 13 - 6 à 10

fibres de lin ou de bois

15 à 20

fibres de chanvre

15 à 20

laine de coton

17 à 21

laines animales

20 à 25

ouate de cellulose

18 à 20

 

Les autres matériaux utilisés pour isoler les combles coûtent (en €/m2) :

 

  • caissons chevronnés : de 100 à 150
  • panneaux en polyuréthane : 30 à 70
  • panneaux en polystyrène : 15 à 30
  • écrans de sous toiture : 5 à 25
  • pare-vapeur : 1 à 5

Le coût global des travaux d'isolation des combles

Le prix de l'isolation des combles (en €/m2, main d'œuvre incluse) dépend surtout de la méthode choisie et de la nature des combles :

 

  • ITI avec pose de panneaux ou de rouleaux isolants (combles perdus ou habitables) : 20 à 70
  • ITI par soufflage (combles perdus) : 15 à 45
  • ITE (combles habitables) : 100 à 250

 

Il faut également tenir compte de certains frais induits :

 

  • combles habités : déménagement et stockage des meubles et effets personnels pendant les travaux
  • isolation des combles par pose de panneaux ou de rouleaux d'isolants : il est possible de réaliser les travaux soi-même mais en portant des protections spécifiques
  • ITE couplée avec une rénovation de la toiture : remplacement de la couverture

 

L'isolation des combles donne droit à des aides (TVA à taux réduit, Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique, Éco-prêt à taux 0, prime énergie, Coup de pouce…)

Des critères permettant de choisir la technique d'isolation

Certains facteurs influent sur le choix de la méthode d'isolation :

 

  • combles perdus d'accès facile : l'isolation par rouleaux ou panneaux est plus adaptée
  • combles perdus avec un accès difficile : le soufflage est préconisé
  • pour préserver une charpente visible dans des combles aménagés : seule l'ITE convient
  • afin de combiner changement de toiture et isolation des combles : l'ITE permet de cumuler les travaux et de réduire le coût global
  • pour privilégier des travaux simples : l'ITI est préférable
  • afin de minimiser la perte d'espace habitable tout en réalisant des travaux moins contraignants : l'ITI peut être réalisée avec des isolants performants, permettant ainsi de limiter l'épaisseur de matériau
J'isole mes combles

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction