Caméra thermique

Les ponts thermiques : comment venir à bout ces fuites de chaleur

Par L’équipe de rédaction

Si vous souhaitez améliorer l'efficacité énergétique de votre logement tout en gagnant en confort, une seule priorité : partir à la chasse des ponts thermiques ! Pour cela, il faut savoir d'où ils viennent et comment les traiter. 


L'isolation thermique est l'un des grands remèdes aux ponts thermiques. Et ça tombe bien, car nous avons des offres clés en main pour vous aider à isoler vos combles et vos sols à moindre coût !

J'isole ma maison

Simulation gratuite et immédiate

Qu'est-ce qu'un pont thermique ?

Par définition, un pont thermique correspond à une discontinuité entre les parois d'une structure et les matériaux qui la couvrent. Cette zone fragilisée est sensible aux variations de température, et il faut y prêter le plus grand intérêt.

 

👉 Selon l'Ademe, les ponts thermiques sont responsables de 5 à 10 % des déperditions de chaleur dans une maison. C'est pourquoi il est nécessaire de les évaluer afin de prioriser les travaux d'isolation de votre logement. Ces travaux permettront d'améliorer votre confort, mais aussi de baisser significativement votre facture énergétique.

Où et comment apparaissent les ponts thermiques ?

Les ponts thermiques peuvent être situés dans de nombreux endroits. Cela varie en fonction de votre architecture, mais aussi de l'isolation de chaque pièce. Tout défaut d'isolation dans votre logement est susceptible d'être à l'origine d'un pont thermique.


On observe cependant fréquemment des ponts thermiques situés sur les points de jonction entre deux ou trois parois, les angles et les percements dans les murs.


👉 Les emplacements les plus sensibles à leur apparition sont :
 

  • la connexion entre la toiture et les murs
  • la jonction entre les murs et les planchers
  • la jonction entre les façades et les murs de refend
  • la jonction entre les murs et le balcon
  • les ouvertures situées sur le toit
  • les menuiseries, portes et fenêtres
  • les prises de courant

    Les conséquences sur votre habitation

    Ces petites failles dans l'isolation ont de lourdes conséquences :


    👉 Une augmentation de vos factures de chauffage : pour contrer cet effet et retrouver un confort thermique agréable, vous avez tendance à augmenter la température du chauffage. 


    👉 Une usure de votre logement : les ponts thermiques amène de la condensation, puis de la moisissure. En ne les traitant pas, votre maison se dégrade et perd de la valeur.


    👉 Des problèmes de santé : dans une maison, l'humidité présente un risque sanitaire. Elle peut provoquer des allergies ou des irritations chez les personnes sensibles.

    Comment détecter les ponts thermiques ?

    Par vous-même

    Si vous avez des doutes sur l'isolation de votre maison, vous pouvez effectuer un test très simple. Vous pouvez déceler d’éventuels ponts thermiques en plaçant vos mains sur les zones "suspectes".

     

    👉 Si vous ressentez de fortes différences de températures, voire un courant d'air, vous êtes probablement en présence d'un pont thermique.

     

    De plus, si vous observez dans votre logement la formation de tâches de condensation, d'humidité ou de moisissures, il est fort probable que votre habitation soit victimes de ponts thermiques. Un professionnel pourra alors vous le confirmer.

     

    Avec l'aide d'un professionnel

    Concrètement il est possible de localiser tous les ponts thermiques de votre maison. Pour cela, il suffit de faire appel à un professionnel capable d'effectuer un DPE (Diagnostic de performance énergétique).


    Le DPE a pour but de :
     

    • localiser les ponts thermiques
    • estimer le coût de ces déperditions
    • trouver les solutions pour venir à bout de ces pertes de chaleur

    Comment supprimer les ponts thermiques ?

    Une fois que vous avez détecter tous les ponts thermiques présents dans votre logement, place à l'action ! Il faut savoir, qu'il est impossible de les supprimer à 100 %. Cependant, vous pouvez considérablement les atténuer.


    Les petites astuces

    Avant de vous lancer dans de grands travaux, vous pouvez utiliser quelques petites techniques simples :

    • La pose d'un isolant sous la chape afin qu’elle ne soit pas en contact direct avec l’extérieur.
    • La pose d'un rupteur thermique entre les parois et les planchers, ou en bout de dalle.
    • L’installation de dalles flottantes au niveau des planchers.
    • En procédant au remplacement des vieilles menuiseries ou du simple vitrage.

     


    L'isolation thermique des murs

    Le moyen le plus efficace pour atténuer les ponts thermiques est l’isolation par l’extérieur. Elle permet en effet d’isoler l’espace entre les murs et les planchers. En isolant vos murs par l'extérieur, vous offrez une véritable manteau à votre maison. Ce sont, de loin, les travaux les plus adaptés, mais également les plus onéreux


    Vous avez le choix entre deux grandes techniques :
     

    • L'isolation sous enduit : entre 110 € / m² et 180 € / m²
    • L'isolation sous bardage :entre 140 € / m² et 230 € / m²
    Femme avec un téléphone à la main

    Pour réduire le coût de vos travaux, pensez à la prime énergie ! Elle peut atteindre 46 € / m² pour l'isolation de vos murs par l'extérieur.

    Femme avec un téléphone à la main

    L’équipe de rédaction